Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Rebel : Katey Sagal en Erin Brockovich, que demande le peuple ?

Posté par Alexis Lebrun le 20 août 2021
Vingt-et-un après le film de Steven Soderbergh qui a rapporté un Oscar à Julia Roberts, la vie de la célèbre activiste américaine sert cette fois de base à une série disponible sur Disney+. Imaginée par la showrunner de Grey’s Anatomy et de son spin-off (Station 19), Rebel permet à une actrice incontournable du petit écran de déployer une énergie décoiffante dans un premier rôle à sa mesure.
Force de la nature

Précisons-le d’emblée, même si Erin Brockovich a été impliquée dans la création de la série (elle en est productrice), Rebel n’est pas une série biographique à proprement parler. Mais son personnage principal fictif (Annie « Rebel » Grillo) est tout de même très inspiré de la vie de la militante qui s’est fait connaître dans la réalité pour son combat dans un épisode de pollution de l’eau du robinet par la Pacific Gas and Electric Company. Dans les dix épisodes de la série, l’héroïne jouée par Katey Sagal est donc une consultante juridique autodidacte, qui se bat elle contre une grande entreprise médicale ayant mis en service des valves cardiaques dysfonctionnelles, responsables de graves troubles chez les personnes qui les utilisent. Pour mettre la société face à ses responsabilités, Rebel ne recule devant aucun obstacle, déterminée à monter une action collective pour les victimes concernées.

Elle doit notamment convaincre son ami avocat Cruz (Andy Garcia) de défendre l’affaire, mais elle peut aussi compter sur l’aide de ses trois enfants, un médecin, une avocate, et une adorable fille adoptive fan de David Bowie (nommée... Ziggy), qui lutte contre ses addictions. Accompagnée enfin de son ex-belle-sœur, une détective privée qui est aussi sa meilleure amie, Rebel vient aussi en aide à chaque épisode à des personnages différents, dont elle résout l’affaire avec plus ou moins de poigne, comme cette femme victime d’un homme violent dans le premier épisode. Et tout ça alors que sa propre vie personnelle est loin d’être un long fleuve tranquille : notre héroïne est en plein divorce avec son troisième mari, et cette force de la nature n’est pas du genre non plus à se laisser marcher sur les pieds dans sa vie privée, ce qui offre quelques bonnes situations comiques bienvenues à la série, et vient équilibrer un ton qui ne se veut jamais trop sérieux non plus.

La nouvelle série de Krista Vernoff

Ce nom ne vous dit peut-être rien, mais derrière la création de Rebel se cache une scénariste avec une énorme expérience en matière de séries : après avoir travaillé sur la très culte Charmed, Krista Vernoff est devenue l’une des têtes pensantes de l’increvable série médicale Grey’s Anatomy, dont elle est la showrunner depuis plusieurs années. Après un détour par la version américaine de Shameless, Vernoff s’est aussi retrouvée en charge de Station 19, une série dérivée de Grey’s Anatomy. Pour ce qui est de Rebel, elle a été bien inspirée de faire appel à Katey Sagal pour le rôle principal : à 67 ans, l’actrice n’a rien perdu de son énergie et de sa gouaille qui faisaient déjà merveille dans le rôle tragique de Gemma Teller dans Sons of Anarchy (Disney+). Et elle prouve que les séries comme le cinéma devraient offrir plus de rôles badass de ce type à des femmes de cet âge.

Au casting, elle est accompagnée de John Corbett (Aidan dans Sex and the City), James Lesure (Good Girls), Lex Scott Davis (Quiara dans The L Word: Generation Q), Ariela Barer (Marvel’s Runaways), Kevin Zegers, (Gossip Girl), Sam Palladio (Nashville), sans oublier les géniales Mary McDonnell (Danse avec les loups, Battlestar Galactica) et Abigail Spencer (Rectify, Timeless). Quant à Andy Garcia, est-il vraiment nécessaire de rappeler qu’il a joué entre autres dans Le Parrain 3 (Francis Ford Coppola), Les Incorruptibles (Brian de Palma) et la trilogie Ocean’s de Steven Soderbergh ? L’acteur américano-cubain réhausse toutes les scènes où il apparaît en vieil avocat fatigué et endeuillé, et le duo d’opposés qu’il forme avec Katey Sagal est une raison suffisante pour regarder la série – qui ne connaîtra malheureusement pas de saison 2. Heureusement, l’intrigue est bouclée au terme des dix épisodes, et le plus important est ailleurs, puisque Rebel va permettre à une nouvelle génération de découvrir Erin Brockovich et de s’inspirer de son combat contre l’injustice.

Rebel épisodes 1 à 10 sur Disney+, disponible avec CANAL+.