image/svg+xml
Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Shrill : 5 leçons de vie apprises grâce à la série

Posté par La Rédaction CANAL+ le 31 Janvier 2020
Annie, héroïne de Shrill fait partie des personnages de séries les plus inspirants de ces dernières années. Voici alors 5 leçons de vie apprises grâce à elle.

En plus d’être un grand bol d’air frais, la série Shrill est ultra positive et a un discours dont chacun de nous peut s’inspirer au quotidien. Centrée sur le personnage d’Annie (Aidy Bryant), qui décide de prendre son destin en main du jour au lendemain, notamment en acceptant son corps et en “osant” enfin, réalisant qu’elle est aussi douée que n’importe qui d’autre. Et voici donc 5 choses de la série dont on peut totalement s’inspirer pour être plus épanouis.

S’accepter tel qu’on est

Jugée sur son physique pendant des années, Annie se cache, persuadée que ses kilos supplémentaires font d’elle quelqu’un d’inférieur. Mais, quand un déclic se fait dans sa tête et qu’elle comprend qu’elle vaut tout autant que les autres, Annie va enfin commencer à vivre. C’est en acceptant son corps que l’héroïne réussit à lâcher prise, à la fois dans sa vie professionnelle et sa vie personnelle.

Ne pas mentir sur qui on est pour faire plaisir à quelqu’un

Mentir n’est jamais recommandé, et essayer d’être ce qu’on n’est pas pour attirer l’attention de quelqu’un, n’est pas non plus une bonne idée. Une fois encore Shrill montre à travers ses personnages hauts en couleurs que rien n’est mieux que d’être soi-même, même si on ne peut pas plaire à tout le monde.

Toujours écouter sa/son meilleur(e) ami(e)

La relation entre Annie et Fran a une place importante dans la série et montre que depuis le début, cette dernière avait à coeur le bien-être de sa meilleure amie. Parfois, il faut donc savoir écouter la personne qui nous connaît le mieux et nous côtoie au quotidien, elle peut avoir de bons conseils !

Notre corps, notre choix

La société actuelle aime se mêler de tout et n’importe quoi, et encore plus quand il s’agit d’apporter un jugement ou donner son opinion quand on n’a rien demandé. Shrill rappelle qu’en ce qui concerne notre corps, c’est toujours à nous d’avoir le dernier mot et que cela ne regarde personne d’autre que nous. Qu’il s’agisse du poids d’Annie, ou encore de son avortement, la série nous dit : “Notre corps, notre choix”.

Suivre ses rêves

Bien qu’elle aborde des thèmes très sérieux et qu’elle est baignée dans le réalisme, Shrill est une éternelle optimiste dans son ton. En effet, en prenant son destin en main et en refusant de continuer à se cacher, notamment à cause de son poids, l’héroïne nous dit de suivre nos rêves et nos passions, dans son cas le journalisme, voire de courir après. 

Retrouvez la saison 2 de Shrill en intégralité sur CANAL+