Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

YOLO: Crystal Fantasy, le cousin australien trash de Rick & Morty

Posté par Alexis Lebrun le 15 janvier 2021
Cette nouvelle série animée d’Adult Swim est tellement perchée qu’elle ferait presque passer la création de Justin Roiland et Dan Harmon pour un gentil dessin animé du matin. Loin d’être un programme pour enfants, YOLO: Crystal Fantasy ressemble davantage à une expérience psychotique.
Au cœur de l’Australie profonde

Le scénario de YOLO: Crystal Fantasy tient en deux phrases. La série suit les aventures surréalistes de deux jeunes amies australiennes sur leur terre natale. Sarah est la « conformiste » du duo, celle qui veut être acceptée socialement et qui recherche le grand amour, tandis que Rachel est une sorte d’anarchiste qui suit le fameux mantra « YOLO » et passe son temps à faire la fête en profitant de tous les excès possibles. Comme Rick & Morty, ce duo embarque à chaque épisode dans sorte de quête complètement insensée, où il rencontre des personnages tout aussi absurdes.

Mais là où YOLO: Crystal Fantasy se différencie, c’est d'abord par son ancrage dans la culture australienne. Outre des lieux emblématiques du pays comme le fameux « bush », les accents et les looks caractéristiques des habitants, la série caricature un tas d’éléments de la culture australienne, parfois un peu brute de décoffrage et mystérieuse vue de l’extérieur. Et c’est d’autant plus réussi que derrière ces épisodes hallucinants de 11 minutes se cache un auteur australien qui connaît extrêmement bien ses compatriotes, et qui s’est fait une spécialité de parodier son pays, sans se mettre la moindre limite ou presque.

L’auteur d’une parodie géniale de Rick & Morty

Le créateur de YOLO: Crystal Fantasy n’est pas un inconnu des fans d’animation un peu voire très fêlée. Le 1er avril 2018, les millions de fans de Rick & Morty attendaient anxieusement un nouvel épisode de la série, un an jour pour jour après la diffusion surprise du premier épisode de la saison trois. À la place, ils ont découvert sidérés "Bushworld Adventures", une parodie hystérique de leur série préférée, dans laquelle les deux personnages se retrouvent propulsés avec toute leur famille dans une Australie encore plus brutale et dingue que les dimensions de Rick & Morty, avec une histoire sans queue ni tête et bien frappée aussi. Derrière cet épisode spécial de génie, on retrouve l’Australien Michael Cusack, repéré par Justin Roiland, et qui a eu carte blanche de la part du cocréateur de Rick & Morty et d’Adult Swim pour créer un Poisson d’avril.

Il n’en est alors pas à son coup d’essai et possède déjà depuis de nombreuses années une chaîne YouTube très populaire, où l’on retrouve plusieurs créations qui portent sa marque : des dessins et une animation sommaires seulement en apparence, un humour très explicite aussi bien visuellement que dans les dialogues (enregistrés avec des accents improbables pour ne pas dire imbitables), et un rythme frénétique qui donne l’impression d’être sous l’emprise des mêmes stupéfiants que certains personnages. On peut citer en exemple les quelques épisodes de sa série Damo and Darren, mais aussi les débuts de YOLO: Crystal Fantasy, avant que le projet ne soit diffusé par Adult Swim. À titre d’exemple, certains épisodes sont tellement trashs que YouTube vous demande de prouver que vous êtes majeur avant de pouvoir les visionner. Si c’est votre cas et que vous êtes prêts à encaisser un humour invraisemblable et à nul autre pareil, on vous conseille de les regarder avec la série. À défaut d’aimer, vous ne risquez pas d’oublier cette expérience.

YOLO: Crystal Fantasy épisodes 1 à 8 sur Adult Swim, disponible avec CANAL+.