Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

C'était un 20 avril : Schumacher, la victoire dans le deuil

Posté par Motorsport

Le 20 avril 2003, Michael Schumacher remporte le Grand Prix de Saint-Marin dans l'émotion, le lendemain du décès de sa mère.

Le Grand Prix de Saint-Marin 2003 débute par une cérémonie particulière. En effet, après un GP du Brésil rocambolesque, la victoire et le trophée du vainqueur, attribués par erreur à Kimi Räikkönen, sont rendus à Giancarlo Fisichella sur la piste d'Imola. La course marque par ailleurs l'arrivée de la saison européenne, et pour la première fois depuis 1997, Michael Schumacher sort des trois premières épreuves de la saison sans avoir signé la moindre victoire.

L'Allemand signe la pole le samedi, devant son frère Ralf. Mais les deux hommes vivent en privé un moment difficile. Victime d'une chute la semaine précédente, leur mère Elisabeth, âgée de 55 ans, est dans le coma dans un hôpital de Cologne et souffre d'une grave hémorragie interne. La veille de la course, Michael et Ralf prennent un jet privé pour se rendre à son chevet devant une situation de plus en plus désespérée. Puis, quelques heures après leur départ, elle s'éteint.

Avec un brassard noir à leur bras et malgré les doutes sur leur participation, les deux frères prennent le départ dans une ambiance forcément lourde.

Lire la suite de l'article sur