Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

"Ce n'était pas moi...J'étais comme un zombie"

Posté par CNEWS le 16 avril 2020

Aucune excuse. Deontay Wilder a confié qu’il n’était pas réellement dans son état lors de sa toute première défaite contre Tyson Fury le 22 février dernier.

Le boxeur américain, qui a concédé au Britannique sa ceinture WBC des lourds après sept rounds à Las Vegas dans leur rematch après un match nul fin 2018, n’a pas cherché à se cacher contrairement à sa dernière sortie. Il avait notamment remis la faute sur le poids de son costume d’avant-combat.

«Les gens qui boxent savent que ce n'était pas Deontay Wilder ce soir-là, a confié «The Bronze Bomber» au Premier Boxing Champions podcast. J’étais un zombie, je me sentais comme tel. Je n'étais pas moi-même. Je me demande encore pourquoi. Je ne peux pas croire que ce soit arrivé. Je cherche à comprendre.»

Complètement dominé par le «Gypsy King», Deontay Wilder n’a été que l’ombre de lui-même lors de combat. Il n’a jamais été en mesure de dominer et de contrecarrer les plans de son adversaire. Il l’explique par sa préparation.

RÉCUPÉRER LA CEINTURE WBC DES LOURDS

«Parfois, vous tombez dans une routine, vous vous relâchez un peu, a confié l’ex-champion. Vous avez encore faim, bien sûr, mais ce n'est pas la même chose que la première fois où vous tentiez de faire votre place et d'avoir le droit de disputer votre premier combat pour un titre. Cette défaite m'a donné de nouveau faim. Perdre ne me dérange pas, m'en remettre me rend plus fort.»

Alors que beaucoup ne le voient pas battre Fury, l’Américain de 34 ans pense le contraire. Et vise une récupération de sa ceinture WBC qu’il détenait depuis 2015. «Ce n'est pas fini, je ne vois pas personnellement Fury comme le champion. Il ne l'est pas encore, il nous reste un combat à faire et lors de celui-ci, je compte bien montrer au monde le meilleur de Deontay Wilder.»

Initialement programmé le 18 juillet prochain, le troisième combat entre Deontay Wilder et Tyson Fury, toujours à Las Vegas, a été repoussé à une date encore indéterminée, suite à la pandémie de coronavirus qui touche la planète.