Clément Sordet : « J’ai encore l’impression de commencer ma carrière pro »

Posté par Fédération française de Golf

Il a renoué avec le succès après cinq ans de disette. Une période durant laquelle Clément Sordet n’a pas réussi à se maintenir durablement sur le DP World Tour. En possession d’une catégorie 18 sur le Tour européen, il a décidé de donner la priorité au Challenge Tour avec l’objectif d’obtenir en fin de saison un droit de jeu complet au sein de l’élite

175e de la Race à la fin de l’exercice 2021 avec neuf cuts franchis en vingt départs, Clément Sordet est reparti cette saison sur le Challenge Tour. Une deuxième division européenne où il a démontré ses multiples talents, engrangeant cinq succès entre 2015 et ce mois de mars 2022 du côté de Limpopo (Afrique du Sud) qui sonne ici comme une résurrection, après bien des interrogations. Parfaitement lancé grâce à cette victoire au SDC Open après un bon top 10 au Cap le 20 février dernier, le Lyonnais installé depuis plusieurs années maintenant à Nice entend surfer sur cette vague.

De vos cinq victoires sur le Challenge Tour, celle décrochée ce dimanche 27 mars en Afrique du Sud n’est-elle pas finalement la plus belle ?
Je dirais oui… Une cinquième victoire démontre que le niveau est là. Et ça, c’est plutôt bon signe. C’est surtout une victoire qui me remet bien en place, sachant que je redescends du DP World Tour. Cela me met dans une bonne position (Ndlr, 4e à la Road to Mallorca). Il faut que je finisse dans le top 20 à la fin de l’année. Mais il ne faut rien lâcher. 

On se trompe si on vous dit que ce succès a peut-être un goût encore plus particulier puisque c’est le premier depuis la finale à Oman en novembre 2017 ?
Oman m’avait sécurisé la montée sur le Tour européen. Là, en Afrique du Sud, cela me lance très bien dans la saison même si je suis encore très loin pour obtenir la carte pour 2023. Mais le plus important, c’est que le niveau de jeu est plutôt très bon. C’est ça qu’il faut je retienne en priorité. 

En 72 trous sur ce SDC Open, vous n’avez jamais quitté le top 4, prenant même les commandes du tournoi à mi-parcours. Peut-on dire que cette victoire est méritée ?
J’ai tous les jours très bien joué, c’est vrai. Le 64 (-8) le jeudi m’a bien aidé aussi. Après, dire si c’est mérité… Je ne sais pas au juste. Une chose est sûre, je suis très content d’avoir bien joué au golf toute la semaine, même si lors du 3e tour j’ai moins bien joué en signant toutefois une carte de 70 (-2). J’ai fait le dos rond mais en ne perdant pas beaucoup de coups au décompte final. Et ça, c’est une très bonne chose.

Lire la suite de l'article sur