Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Comment la F1 espère reprendre en juillet

Posté par Motorsport

Ross Brawn a dressé les contours d'une reprise de la Formule 1 pour le début du mois de juillet, ce qui permettrait de tenir une saison de 19 Grands Prix. Ce scénario serait toutefois soumis à des conditions strictes et encore à l'étude.

Dans un monde frappé par la pandémie due au nouveau coronavirus, et où le sport est à l'arrêt quasi total, la Formule 1 tente de mettre sur pied un calendrier alternatif qui lui permettrait de sauver un maximum de Grands Prix une fois que la situation consentira de courir. À ce jour, les neuf premiers rounds de l'exercice 2020 ont été annulés ou reportés, le dernier à avoir subi ce sort étant le rendez-vous canadien de la mi-juin. Pour le moment, le Grand Prix de France tient encore, fixé à la dernière semaine de juin. Néanmoins, la catégorie reine vise plutôt un lancement de la saison au mois de juillet, avec une approche qui lui permettrait d'organiser 19 épreuves.

Patron sportif de la Formule 1, Ross Brawn a longuement pris la parole mercredi soir au micro de Sky Sports pour faire le point et dresser les contours de ce plan alternatif, tout en employant une forme conditionnelle dictée par l'incertitude énorme qu'impose le climat du moment. Il y a le scénario quasi-idéal avec 19 Grands Prix organisés à partir de l'été, et le scénario minimum avec huit manches à partir du mois d'octobre. 

"Bien sûr, pour les équipes comme pour tout le monde, voyager va être l'un des gros problèmes", admet Ross Brawn. "On pourrait faire valoir le fait qu'une fois que nous en serons là, nous pourrions devenir assez autonomes. 

Lire la suite de l'article sur