Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Comment les franchises NBA adaptent l'entraînement de leurs joueurs

Posté par CNews

La suspension de la NBA après la contamination de Rudy Gobert avait été l'un des premiers chocs liés au coronavirus aux Etats-Unis. Deux semaines après le dernier match, les franchises doivent s'adapter pour continuer à garder leurs joueurs en forme au cas où la saison venait à reprendre ses droits d'ici quelques semaines.

Mais il n'est pas facile de mettre en oeuvre des programmes d'entraînement lorsque les basketteurs sont enfermés chez eux. Tout le monde n'a pas le même matériel ni les mêmes infrastructures, et chaque planning doit donc être adapté à chacun. Une grande partie des franchises utilise une application développée en interne, et qui indique aux joueurs les exercices à suivre, explique un article d'ESPN. Cette technique est normalement utilisée pendant l'intersaison, lorsque certains sont en vacances par exemple. 

Pour s'assurer que tous ont un minimum de matériel, des franchises comme les Houston Rockets se sont arrangé pour donner un sac à chaque joueur contenant des balles d'exercices et autres outils. Mais cela ne suffit pas à enlever les craintes. «Vous ne savez pas combien de temps cela va durer avant de retrouver une vitesse normale. Un processus qui prend 10 semaines (pendant l'intersaison, ndlr), pourrait être compressé en 10 jours», explique par exemple le vice-président senior des opérations basket des Houston Rockets. 

UN CONFINEMENT POUR TOUT REMETTRE EN CAUSE ?

D'autres ont carrément fait le choix d'acheter des bancs de musculation ou des vélos d'appartement pour les faire livrer aux joueurs chez eux. C'est notamment le cas des Utah Jazz, une des franchises particulièrement touchée par le coronavirus. Mais ce n'est pas le seul problème, car le basket n'est pas qu'un sport basé sur la puissance physique ou l'endurance des joueurs. C'est également un sport technique, or une majorité des joueurs n'ont pas le luxe d'avoir un gymnase avec un panier à hauteur règlementaire pour s'entraîner au tir pendant cette période. Bon, Pour LeBron James, ça n'a pas l'air d'être un souci de bosser son physique à domicile.

Le tout pourrait donc bien dérégler l'ordre établi de la Ligue lorsque celle-ci reprendra. Les équipes aux programmes les plus efficaces seront potentiellement mieux préparées physiquement au retour du basket professionnel, et pourront en profiter pour engranger des victoires non négligeables. Il ne reste en effet qu'une grosse quinzaine de matchs par franchise avant les play-offs. De quoi voir une franchise inattendue couronnée ?