Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Giannis Antetokounmpo : "J’apprécie vraiment le football"

Posté par CNEWS le 24 Janvier 2020

Elu meilleur joueur de la NBA l’an dernier, Giannis Antetokounmpo est l’une des principales attractions de la rencontre entre son équipe, les Milwaukee Bucks, et les Charlotte Hornets, vendredi à l’AccorHotels Arena. Le Grec a livré ses impressions sur cet événement en France et a également donné quelques conseils au rookie Zion Williamson.

Durant votre séjour, vous avez visité le Parc des Princes. Quel est votre rapport au football ?

Giannis Antetokounmpo : J’apprécie vraiment le football, j’étais supporter d’Arsenal quand j’étais petit. Mon père a joué au football. J’ai joué au foot de mes 9 ans jusqu’à mes 12 ans, puis j’ai commencé le basket. A chaque fois que je joue à FIFA, je prends toujours le PSG. Je suis un grand fan de Zlatan Ibrahimovic, surtout lorsqu’il jouait ici (en France). J’espère que nous aurons la chance de rencontrer des joueurs comme Neymar, Mbappé, etc. mais nous nous sommes déjà amusés. Nous sommes allés dans les vestiaires, on a pu faire quelques frappes. Toute l’expérience était chouette !

La préparation est-elle différente lorsque l’on joue hors des Etats-Unis ?

Les ajustements se sont faits en douceur. Tout le monde est un peu « jetlager » et c’est un peu difficile de dormir la nuit mais l’équipe a fait un gros travail afin qu’on ait tout le repos nécessaire. Nous avons pris un jour de repos hier afin de pouvoir récupérer. J’ai pu marcher un peu dans la ville et les gens me reconnaissaient, ce qui fait pleinement partie de l’expérience. J’adore être ici. J’étais déjà venu apprécier Paris il y a deux ou trois ans lorsque j’étais venu avec ma copine. A l’époque, je pouvais marcher dans la rue sans que personne ne me reconnaisse ! J’avais pu aller à la Tour Eiffel, c’était cool. Je ne sais pas si je peux encore marcher dans Paris et refaire cela tout seul mais marcher dans Paris et apprécier la culture est vraiment incroyable. Paris a vraiment une énergie particulière, et j’adore ça.

Ce match reste tout de même une rencontre comptant pour le championnat…

J’en parlais avec mon frère, car d’habitude, quand je suis à Paris, c’est en dehors de la saison, pour les vacances et cette atmosphère, avec les médias, l’excitation, c’est presque comme la pause All-Star mais à la fin de la journée, on a un job à faire. On doit gagner le match et essayer de rester en pleine forme, de prendre soin de nous. Une fois rentré à l’hôtel, je serai concentré et prêt pour le match.

Malgré l’événement en France, avez-vous pu garder un œil sur la performance de Zion Williamson ?*

« Oui, je sais qu’il a fait ses débuts. Je n’ai pas pu regarder le match car c’était déjà très tard ici, mais quand je me suis levé, j’ai regardé les highlights et j’ai vu qu’il avait marqué 17 points dans le quatrième quart-temps, ce qui est incroyable. Je suis vraiment très content pour lui. Je suis très heureux qu’il puisse revenir sur les parquets et faire ses débuts en NBA. Évidemment, c’est un garçon très costaud et le seul conseil que je pourrais lui donner c’est d’être patient, de travailler dur et de toujours rester en forme. J’ai vu quelques moments forts et qu’il avait parfois des problèmes avec son genou. Ne te précipite pas ! Ne force pas la décision. Tu vas être un monstre, toute la ligue le sait déjà. Vas-y pas après pas, jour après jour, garde une bonne hygiène de vie et quand tu reviens, aide ton équipe à gagner et à dominer la ligue. »

*Le jeune et très attendu rookie(débutant) a disputé cette semaine son premier match avec les Pelicans de New Orleans.