Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Honda pense avoir résolu ses faiblesses au départ

Posté par Motorssport

Honda se dit "confiant" dans la résolution de l'un de ses talons d'Achille de la saison 2019 : le comportement de son unité de puissance lors du départ des Grands Prix.

Après une année de prise de contact via Toro Rosso puis une collaboration devenue très concrète l'an passée avec Honda, Red Bull Racing entre en 2020 dans un moment charnière qui doit se matérialiser par des progrès encore plus nets. Ceux-ci ont déjà été largement perçus l'an passé, mais l'écurie de Milton Keynes souhaite désormais être en mesure de s'inviter à nouveau à la table des grands sur la durée d'un championnat, et non en misant sur des coups d'éclat. Nombre de fois, les dirigeants de l'équipe autrichienne ont loué les avancées de leur motoriste, ce dernier s'étant également publiquement réjoui. L'intersaison n'a pas échappé à la règle et les essais hivernaux ont, au moins en matière de fiabilité, confirmé la tendance. Plus de performance, c'est également ce que recherchent Red Bull et Honda, mais une autre faiblesse a fait l'objet d'un travail acharné : le talon d'Achille des monoplaces équipées du bloc Honda lors des départs.

L'année dernière, le mode moteur le plus agressif engendrait énormément de patinage sur les monoplaces dotées de l'unité de puissance japonaise, les handicapant parfois à l'extinction des feux. 

Lire la suite de l'article sur