L’origine des Chicago Bulls et des Detroit Pistons

Posté par CANAL+SPORT le 18 janvier 2023

Pourquoi Chicago s’appelle les Bulls ?  

En 1966, Dick Klein, nouveau propriétaire d’une équipe à Chicago, cherche un nom en lien avec la culture de la viande bovine qui était l'industrie et l’économie phare de la ville de l’Illinois.  

Alors que son choix s'était porté initialement sur les noms de Matadors ou Toreadors, le nom de l’équipe a pris une tout autre direction. La légende fait référence à un échange qu’aurait eu Dick Klein avec l’un de ses fils, qualifiant ces propositions de « tas de conneries » soit « a bunch of bull ». Ce à quoi aurait répliqué Klein : « C’est ça, on les appellera les Bulls ! ». Bull signifiant ”Taureau" en français, mais aussi "à la hausse", faisant référence à l'économie très importante d'une ville comme Chicago. 

Quel animal peut battre les autres en termes de force ? Un taureau par exemple, surtout s’il vient de Chicago. Coté graphisme, Wessel a essayé de rendre le logo aussi agressif que possible. 

De plus c’est à la suite de la demande de Klein que des gouttes de sang ont été ajoutées sur les cornes. 

Et les Pistons ? 

Les Detroit Pistons s’appelaient à l’origine les Zollner Pistons de Fort Wayne, une ville de plus de 100 000 habitants dans l’Indiana. Fred Zollner, un industriel local, crée alors la franchise qui doit son nom à son business, fournisseur de pistons pour automobile. 

En NBA depuis 1949, l’équipe se délocalise à Detroit en 1957 et devient les Pistons de Detroit. Ce choix de garder le même nom est dû au lien fort de la ville avec le domaine de l'automobile : c’est ici que sont apparues les premières usines Ford ou encore General Motors (Chevrolet, Cadillac etc.) 

Riche d’une longue histoire, les Pistons ont procédé à de nombreux changements de logo. Mais c’est justement porté par son histoire, qu’il a été décidé de revenir au logo historique de l’époque des Bad Boys, reflétant parfaitement l’état d’esprit de la franchise.