Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Le Challenge Tour, de retour à l'ordinaire

Posté par Fédération française de Golf

Alors que la saison démarre ce jeudi en Afrique du Sud, le Challenge Tour, laissé pour compte l'an dernier en raison de la pandémie de Covid-19, retrouve en 2021 ses bonnes habitudes : un calendrier étoffé comprenant notamment trois dates en France, et vingt tickets pour l'élite.

Circuit de promotion du Tour européen lancé en 1986, le Challenge Tour fait office depuis 35 ans d'antichambre de l'élite continentale, et peut notamment s'enorgueillir d'avoir favorisé l'éclosion de champions tels que Brooks Koepka, Martin Kaymer, Ian Poulter, Thomas Bjørn, Tommy Fleetwood, Justin Rose ou encore Henrik Stenson. Compétitif et international, il permet aux jeunes joueurs de faire leurs armes en vue d'accéder au plus haut niveau, et aux golfeurs plus expérimentés mais en difficulté de relancer leur carrière. Ça, c'était vrai jusqu'en 2019, mais l'irruption du Covid-19 dans nos vies l'an dernier a bouleversé l'ordre établi du golf européen, et la seconde division s'est retrouvée quelque peu laissée pour compte en 2020...

Sur les 25 tournois initialement prévus, seule une demi-douzaine a eu lieu, et quelques rajouts en cours de saison après la reprise ont permis aux membres de disputer au maximum 11 épreuves. « On est les grands oubliés du golf européen », déplorait Joël Stalter sur notre site début juillet, juste avant de retrouver la compétition en Autriche. « On sait que le Tour européen va aller mal, les dotations seront plus faibles… Que va alors devenir le Challenge Tour ? 

Lire la suite de l'article sur