Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Les pertes seront minimes pour Wimbledon

Posté par my CANAL

D'où l'importance d'être prévoyant. Une semaine après l'annonce de l'annulation du tournoi de Wimbledon à cause de la crise du coronavirus, un média britannique révèle que les organisateurs payaient une assurance depuis une vingtaine d'années au cas où un tel scénario se produisait.

Ainsi, grâce à une option spéciale «pandémie», le grand chelem mythique devrait recevoir une compensation de 114 millions de livres sterling (environ 130 millions d'euros). La décision de souscrire à cette assurance était intervenue après l'épidémie de SRAS en 2002. D'autres clauses existent, comme des attaques terroristes, ou encore la mort de la reine d'Angleterre. Le soulagement est donc certain pour l'organisation, mais cela ne permettra pas de combler totalement les pertes liées à l'annulation. Selon les estimations, le coût total serait d'environ 250 millions de livres (285 millions d'euros environ). 

«Nous avons de la chance d'avoir cette assurance, et cela aide. Les assureurs, les courtiers et tous ceux qui sont concernés ont fait un très bon travail jusqu'à maintenant, mais il y en a encore beaucoup de pain sur la planche», a déclaré au Gardian Richard Lewis, le directeur exécutif de Wimbledon. Reste donc désormais à trouver une manière de combler les dettes, et commencer à organiser l'édition 2021 du tournoi. Roger Federer a déjà assuré qu'il voulait absolument y participer. L'événement risque d'être très important, puisqu'il aura alors 39 ans, et ce Wimbledon pourrait donc être son dernier.