Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Marini se sent prêt, mais voit 12 prétendants à la victoire

Posté par Motorsport

Aux yeux du pilote du team Sky VR46, la catégorie Moto2 est plus concurrentielle que jamais. Chaque coup dur peut donc coûter très cher, comme il l'a expérimenté au Qatar.

Alors que les pilotes MotoGP entraient dans une longue phase d'inactivité, ceux des deux autres catégories du championnat ont pu disputer un premier Grand Prix début mars. Une occasion précieuse d'engranger de premiers points, dont Luca Marini n'a pourtant pas réussi à profiter.

Le jeune frère de Valentino Rossi fait pourtant désormais partie des favoris au titre : après avoir fait ses gammes et, il y a deux ans, évolué dans l'ombre du Champion du monde, son coéquipier Pecco Bagnaia, il apparaît désormais prêt à franchir le pas. Très prometteur l'hiver dernier, solide pendant tout le week-end de Losail, il n'a manqué la pole position qatarie qu'à la faveur du meilleur second tour enregistré par celui qui avait terminé premier ex-æquo des qualifications, Joe Roberts. Mais c'est en course que le vent a véritablement tourné pour l'Italien, surpris par l'usure excessive de son pneu avant, puis par l'attaque de Jake Dixon, qui l'a envoyé au tapis dans le dernier virage alors qu'il n'avait plus que la 13e place en ligne de mire. Pour Motorsport.com, il revient sur ce début de saison mouvementé.

Le Moto2 a fait partie des rares disciplines à pouvoir courir avant la suspension des championnats, puisque vous étiez au Qatar avant que la situation se dégrade…

Lire la suite de l'article sur