Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Misano à l'œuvre pour maintenir son Grand Prix

Posté par Motorsport

Le circuit italien, hôte du Grand Prix de Saint-Marin, fait partie de ceux qui ne ferment pas la porte au MotoGP en dépit des difficultés sanitaires et des questions économiques qui entourent l'organisation d'un Grand Prix dans les conditions très atypiques de cette année.

Après des semaines d'incertitude, le MotoGP s'appuie aujourd'hui sur un plan de reprise qui prend forme et sera bientôt finalisé, avec une date désormais fixée pour le premier Grand Prix que le promoteur du championnat espère pouvoir mener à bien : le 19 juillet. Si les plans de Carmelo Ezpeleta se déroulent comme il le souhaite, les pilotes s'affronteront donc dans dix semaines pour le Grand Prix d'Espagne, à Jerez, puis ils resteront sur place pour disputer le Grand Prix d'Andalousie la semaine suivante. Ils observeraient ensuite une semaine de pause et enchaîneraient avec deux autres épreuves, puis une nouvelle pause, et ainsi de suite.

Le promoteur espagnol a déjà indiqué que les discussions actuellement en cours avec différents pays d'Europe concernaient, entre autres, l'Italie. Parmi les deux Grands Prix que compte le territoire italien, celui qui se tient à Misano semble d'ores et déjà pouvoir s'appuyer sur le soutien des autorités, du moins celles de la région qui participe à son organisation. 

 

Lire la suite de l'article sur