Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Paul Barjon : « En finissant 11e du Korn Ferry, je pensais que j’allais jouer davantage de tournois… »

Posté par Fédération française de Golf

Absent sur le PGA Tour depuis sa 39e place au Sanderson Farms Championship il y a tout juste un mois, Paul Barjon ne sait pas encore s’il sera au départ du Houston Open la semaine prochaine. En attendant, le Néo-Calédonien installé à Fort Worth (Texas) nous livre ses sentiments sur ce début de saison plutôt frustrant.

« Plus les jours avancent, plus se confirme le fait que je vais devoir très certainement passer par le Monday Qualifier pour espérer disputer le Houston Open (11-14 novembre). Je pense donc que je prendrai la route tôt ce dimanche pour rejoindre Houston (Ndlr, 4 heures en voiture depuis Fort Worth où il réside), effectuer une reconnaissance et être prêt, au cas où je ne rentre pas dans le champ directement, pour les qualifs du lundi. Les quatre premiers sont généralement qualifiés. » 

« Les gros joueurs n’annoncent pas à l’avance leur venue sur un tournoi et lors de la dernière semaine, on peut très rapidement perdre trois-quatre places suivants les choix des joueurs mieux classés que vous. La preuve, ce mardi (2 novembre), je viens de perdre encore une place. Je suis le dernier dans le champ. Et il va falloir attendre le résultat du Mayakoba, qui a lieu cette semaine au Mexique. Il faut savoir que le top 10 entre directement pour le Houston Open. Voilà les données du « problème ». Ceci dit, il y a aussi des joueurs qui se scratchent entre le vendredi et le lundi. Bref, faut que ça se goupille bien pour moi. »

Retour assuré au RSM Classic 

« Je n’ai pas pu m’aligner la semaine passée au Bermuda Championship (Ndlr, victoire de l’Australien Lucas Herbert). Par rapport à ma carte verte, je ne peux pas sortir des Etats-Unis. Ce qui est dommage car le champ était très accessible, à l’image de ce que l’on peut rencontrer sur le Korn Ferry Tour (la deuxième division US). Mais là, on n’y peut rien. En revanche, pour le Mayakoba cette semaine, je n’entre pas dans le champ. Il y a beaucoup de demandes pour disputer ce tournoi. Cancun, c’est très beau, c’est assez sympa comme site. Je serai en revanche à coup sûr dans le champ pour le RSM Classic à Sea Island (Géorgie) programmé du 18 au 21 novembre. »

Lire la suite de l'article sur