Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Prolongement du confinement, le GP de France compromis

Posté par Motorsport

Le prolongement du confinement ainsi que des mesures de restriction pour lutter contre le COVID-19 accentuent la menace de report du Grand Prix de France de Formule 1.

Les annonces faites ce lundi soir par le président de la République ont accentué la menace de report qui pèse sur le Grand Prix de France, en pleine crise du coronavirus. L'épreuve doit avoir lieu sur le Circuit Paul Ricard le dimanche 28 juin et figure actuellement comme la première au calendrier 2020, suite au report ou à l'annulation des neuf premiers Grands Prix de la saison. Cependant, en raison de la pandémie de COVID-19, le confinement sur tout le territoire français sera prolongé jusqu'au 11 mai, tandis que des indications sur l'après ont été données par Emmanuel Macron. 

"Nous devons poursuivre nos efforts et continuer d'appliquer les règles", a-t-il insisté dans son allocution. "Plus elles seront respectées, plus nous sauveront de vies. C'est pour cela que le confinement le plus strict doit encore se poursuivre, jusqu'au lundi 11 mai. C'est durant cette période le seul moyen d'agir efficacement." 

Lire la suite de l'article sur