Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Rivola : "Il arrivera un moment où il faudra faire des choix"

Posté par Motorsport

Conscient des grandes difficultés actuelles dans les domaines de l'auto et de la moto, et dans les sports associés, l'administrateur délégué d'Aprilia Racing en appelle au réalisme et à la flexibilité de tous pour que le système se relance dès la fin de la pandémie de COVID-19.

Alors que les huit premières manches d'une saison très attendue, devant en compter pour la première fois 20, ont été annulées ou reportées, le calendrier MotoGP n'est plus mis à jour, dans l'attente que la situation se stabilise autour d'une pandémie qui n'est pas encore entrée dans sa phase régressive. S'il en résulte une grande incertitude pour toutes les personnes impliquées, Massimo Rivola veut encore croire en un championnat qui saura compenser ses pertes en matière de compétition.

"J'espère que, d'une manière ou d'une autre, nous pourrons rattraper [les courses reportées]", explique-t-il à Motorsport.com. "Les Grands Prix à ce jour ne sont pas annulés, mais reportés. Mais il arrivera un moment où il faudra faire des choix, parce que nous ne pourrons pas faire 20 Grands Prix en quatre mois. Je crois que nous devrons tous revoir nos programmes et nous adapter."

Lucide quant aux difficultés économiques actuelles et à venir, l'administrateur délégué d'Aprilia Racing en appelle à la flexibilité du championnat, ainsi que de ses acteurs, estimant qu'il faudra, le moment venu, faire ces choix en fonction de "ce qui est mieux pour tout le monde". Il s'en est expliqué dans un entretien qu'il a accordé samedi à Motorsport.com, et nous a livré sa vision de la crise engendrée par le nouveau coronavirus.

Lire la suite de l'article sur