Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Selon Mercedes, la FIA ne croyait pas le DAS réalisable

Posté par Motorsport

James Allison est revenu sur l'entêtement dont a fait preuve Mercedes pour mettre au point le système DAS, estimant que la FIA n'imaginait pas qu'il serait possible d'y parvenir.

Les événements de ces dernières semaines l'auraient presque fait oublier. Pourtant, il y a un peu plus de trois mois, Mercedes créait la sensation lors des essais hivernaux en se présentant avec un système révolutionnaire sur sa W11 : le DAS. Ce procédé permet au pilote de modifier l'angle des roues avant en tirant ou en poussant sur son volant, ce qui a rapidement été décelé dans les images de caméra embarquée. À l'époque, le DAS a énormément fait parler, ce qui ne l'a pas empêché d'être déclaré conforme à la réglementation, en dépit de quelques doutes qui auraient pu – et peuvent toujours – mener à la réclamation d'une équipe concurrente lors d'un week-end de Grand Prix afin d'en vérifier la pleine légalité.

Si la FIA n'a rien trouvé à redire à ce système DAS, elle l'a toutefois banni pour l'avenir en amendant la réglementation et il disparaîtra ainsi dès 2021. Selon le directeur technique de Mercedes, James Allison, l'instance internationale a été prise par surprise en n'imaginant pas un instant que l'écurie de Brackley parviendrait à se conformer aux textes. 

Lire la suite de l'article sur