Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Ses problèmes physiques ont induit Márquez en erreur

Posté par Motorsport

Le Champion du monde admet qu'il a dans un premier temps cru que ses problèmes pendant les tests venaient de son épaule plus que de la moto en elle-même.

Marc Márquez estime que sa blessure de l'épaule a pu quelque peu troubler sa perception et celle de Honda lors des essais de pré-saison, retardant la compréhension du problème qui devait être réglé sur la nouvelle RC213V. Il faut dire que le pilote espagnol s'était présenté sur les premiers tests, à Sepang, affaibli par l'opération qu'il avait subie au lendemain des essais précédents, deux mois et demi plus tôt. Bien que l'intervention ait été décidée à titre préventif après qu'il s'est déboîté l'épaule dans une chute lors des derniers tests de novembre, le fait qu'un nerf ait été touché pendant cette opération a dès lors fortement impacté sa récupération.

Dès le premier roulage, le pilote confirmait être diminué et devait limiter sa présence en piste, cependant d'autres préoccupations étaient d'emblée apparues. "C'est plus ou moins ce à quoi on s'attendait, mais il est vrai que j'ai eu du mal dans plus de domaines que ce à quoi je m'attendais au début", expliquait-il alors. "Je m'attendais à souffrir sur les freins mais pas tellement dans les lignes droites ou dans les virages à droite, or je pouvais à peine toucher le sol avec mon coude."

Il allait falloir attendre le sixième et tout dernier jour de ces tests de début d'année, à Losail, pour que le clan Honda se remette sur les bons rails. Et aux yeux du Champion du monde, c'est précisément ses difficultés physiques qui ont retardé la correcte analyse des soucis à traiter.

 

Lire la suite de l'article sur