Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Vettel : "Pas si important" de battre Leclerc au championnat

Posté par Motorsport

Aux yeux de Sebastian Vettel, il est beaucoup plus important de voir Ferrari progresser que de battre son coéquipier Charles Leclerc à l'issue de la saison.

Devancé au terme de la saison 2019 par son nouveau coéquipier Charles Leclerc, Sebastian Vettel estime que l'important est ailleurs pour lui chez Ferrari. Vainqueur d'un seul Grand Prix quand le Monégasque en a remporté deux, le quadruple Champion du monde dédramatise l'importance de ce duel interne et préfère insister sur le besoin de voir la Scuderia progresser considérablement.

"Ce n'est pas si important de savoir si j'ai cinq points de plus ou de moins [que Leclerc]", assure-t-il dans un entretien avec Motorsport.com, réalisé à Melbourne le mois dernier. "Ce qui est important, c'est que l'équipe aille dans la bonne direction. Bien sûr, l'année dernière a constitué un revers car nous n'étions pas aussi forts que les années précédentes. Il y a des raisons. Nous devons les comprendre, nous assurer de les éliminer et progresser à nouveau. Après, cinq points de plus ou de moins, c'est sûr que ça m'intéresse sur le moment, mais en réalité, notre objectif à tous est de faire en sorte que Ferrari revienne au sommet."

La versatilité des médias

Arrivé chez Ferrari en 2015, Vettel doit disputer cette année sa sixième campagne avec l'écurie italienne et n'a toujours pas atteint son objectif d'être titré en rouge. Régulièrement critiqué pour les erreurs commises ces trois dernières saisons, il le vit avec détachement, estimant que le jugement médiatique est devenu très versatile.

"Les questions changent tous les jours, elles changent après chaque résultat", fait-il remarquer. "Donc à cet égard, j'ai l'impression qu'elles ont une durée de vie plus courte de nos jours. Si l'on connaît une mauvaise journée, c'est un désastre pour les semaines qui suivent. Si l'on connaît une bonne journée, on est le meilleur pour les semaines qui suivent. 

Lire la suite de l'article sur