Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Le sang d'un poète

Critiques presse
  • Allociné Spectateur

  • Télérama

    L'un des très rares films d'avant-garde qui n'a pas vieilli. Car le cinéma, art réaliste par essence, s'accommode fort bien de la poésie selon Cocteau : une tentative pour rendre visible l'invisible, pour "" pétrifier l'abstrait "".

  • Télécâble Sat

    Cocteau signe ici un film personnel, une oeuvre poétique et magnifique. Indispensable.