Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

ADIEU LES CONS, le film de la consécration pour Albert Dupontel

Posté par Alexis Lebrun le 18 octobre 2021
Grand vainqueur de la cérémonie des César 2021, le septième long-métrage du réalisateur « punk » du cinéma français a aussi été l’un des plus gros succès récents du box-office dans l’hexagone. Un carton mérité et logique pour un film dont le message a trouvé un écho particulier pendant une année 2020 marquée par les conséquences de l’épidémie de Covid-19.
Tragédie burlesque

Il est difficile de classer le dernier film réalisé par Albert Dupontel. Cela dit, le scénario d’ADIEU LES CONS possède toutes les caractéristiques d’un drame, puisque son héroïne est une coiffeuse quarantenaire qui apprend du jour au lendemain qu’elle va bientôt mourir en raison d’une maladie développée sur son lieu de travail. Cette femme, c’est Suze Trappet (Virginie Efira), et elle n’a pas été gâtée par la vie, car après être tombée enceinte à 15 ans, elle a été contrainte d’accoucher sous X. L'annonce de sa mort très prochaine agit comme un déclic : elle décide de se lancer dans une course effrénée pour retrouver la trace de son enfant. Elle se heurte alors à la froideur et à l’inhumanité de l’administration, avant qu’une rencontre improbable rende cette mission un peu moins impossible. Le destin tragique de Suze croise en effet celui de JB (Albert Dupontel), un informaticien dont le talent n’est pas reconnu à son travail, où il est victime d’âgisme.

Complètement au bout du rouleau dans sa vie, le malheureux décide justement d’en finir sur son lieu de travail, mais sa tentative de suicide échoue lamentablement. Dans la confusion, il est kidnappé par Suze qui pense pouvoir compter sur son aide, et le duo devient un trio quand ils tombent sur Monsieur Blin (Nicolas Marié), un archiviste aveugle qui a le pouvoir d’illuminer n’importe quelle situation par sa capacité à s’émerveiller de tout. Une fois qu’on a dit ça, on comprend un peu mieux l’intention du réalisateur d’ADIEU LES CONS : voilà une tragédie burlesque qui parvient à aborder en moins de 90 minutes bon nombre de thématiques graves comme les violences policières et le burn-out, mais qui le fait avec des situations comiques qui reflètent l’absurdité de la vie – comme Albert Dupontel en est coutumier, en bon fan absolu des Monty Python (son ami cinéaste et ancien membre de la troupe Terry Gilliam fait d’ailleurs une apparition dans le film).

Le triomphe d’un cinéma sensible

En plus d’être souvent très drôle, ADIEU LES CONS est donc aussi un long-métrage particulièrement touchant. Difficile de rester de marbre devant la beauté et la tristesse de certaines scènes, car le casting est souvent bouleversant. C’est bien sûr le cas de Virginie Efira et Albert Dupontel, et s’ils n’ont pas été récompensés par des prix d’interprétation aux César 2021, l’Académie a heureusement été sensible à la partition déchirante de Nicolas Marié, fidèle parmi les fidèles de la filmographie du réalisateur, et dont le talent est enfin reconnu : il a remporté le César du meilleur acteur dans un second rôle. ADIEU LES CONS a d’ailleurs dominé le reste de la cérémonie, puisqu’il a aussi été sacré meilleur film, meilleure réalisation, meilleur scénario original, meilleurs décors, César des lycéens et meilleure photographie.

Ce dernier prix vient distinguer le travail très visible du chef opérateur Alexis Kavyrchine, à qui l’on doit les couleurs très chaudes et chatoyantes du film, en contraste avec la dureté de la réalité montrée par Albert Dupontel. Fidèle à ses habitudes, le réalisateur d'ADIEU LES CONS n’était d’ailleurs pas présent à la cérémonie des César pour recevoir ses prix : il n’est pas à l’aise avec l’idée de classer des œuvres et d’en choisir une « meilleure » que les autres. Rappelons qu’il avait déjà remporté quelques César pour ses deux films précédents, 9 MOIS FERME (2013) et AU REVOIR LÀ-HAUT (2017), où son empathie pour ses personnages était déjà plus que perceptible. Un regard singulier dont le cinéma français et le public avaient plus que jamais besoin en 2020.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram