CANNESÉRIES 2021 : les temps forts de la cérémonie de clôture

Posté par Sarra Khemiri le 13 octobre 2021

La quatrième édition du festival CANNESÉRIES s’est terminée en ce mercredi 13 octobre avec une cérémonie de clôture pleine de surprises et d’émotion. Une soirée festive, où le jury a récompensé le meilleur des séries de l’année, avant que ne soient présentés les deux premiers épisodes de la cinquième et dernière saison de Gomorra.

Malik Gervais-Aubourg, révélation l’année

Cette année, la cérémonie de clôture du festival a débuté avec la remise du prix Dior de la révélation, qui a pour but de récompenser un comédien ou une comédienne issu d’une série courte. C’est alors Malik Gervais-Aubourg, qui a été distingué pour sa performance saisissante dans la série canadienne Je voudrais qu’on m’efface. Un premier rôle payant pour le jeune homme, qui commence donc sa carrière sur les chapeaux de roues.

About Saturday sacrée meilleure série courte

Un peu plus tard, c’est le programme norvégien About Saturday qui a été primé dans la catégorie séries courtes. Créé par Liv Mari Ulla Mortensen et Sofia Lersol Lund, cette fiction suit les péripéties d’une jeune podcasteuse, défiée d’aller à un rendez-vous avec un homme choisi au hasard. Si la rencontre se passe bien dans un premier temps, la soirée finit par dégénérer quand le garçon dépasse les bornes. Très affectée par ce qu’il s’est passé, Klara a alors du mal à s’en remettre et voit même son corps se retourner contre elle. Une série forte qui aborde le sujet du consentement et les conséquences sur la vie d’une victime lorsqu’il est ignoré.

 

 

Le public séduit par Awake

Pour cette édition 2021, CANNESÉRIES a décidé d’impliquer davantage les spectateurs en leur proposant de voter pour leur série en compétition préférée. Ce premier prix du public lancé en collaboration avec Allociné et CANAL+ a alors été attribué à Awake, drame policier venu de Serbie. Mêlant enquête, thriller et fantastique, ce programme raconte l’histoire de Sonja Kljun, une détective privée engagée pour mener des recherches sur un suicide. Son séjour dans la ville de Subotica va alors changer sa vie et celle de sa fille, lorsque toutes les deux vont commencer à faire des rêves étranges, dont certains vont se révéler prémonitoires. Entre ces visions inexplicables et son investigation sous tension, la jeune femme va faire la lumière sur une sordide conspiration, mais également déterrer un secret de son propre passé.

 

Christian, The Allegation et Countrymen mises à l’honneur

Du côté de la musique, CANNESÉRIES a souhaité saluer le talent de Giorgio Giampa, compositeur de la bande-originale de la série italienne Christian. Le prix spécial d’interprétation a, quant à lui, été remis à l’ensemble du casting norvégien de Countrymen, tandis que le prix du meilleur scénario est revenu à Ferdinand Von Schirach pour la fiction allemande The Allegation. Cette dernière série ne s’est pas arrêtée là dans la course aux récompenses, puisqu’elle a remporté, quelques minutes plus tard, le Grand Prix Dior pour son originalité et son innovation.

 

Carton plein pour Mister 8, meilleure série de la compétition

Les pays nordiques auront décidément su toucher le cœur des festivaliers cette année ! Venue tout droit de Finlande, Mister 8 est finalement sacrée meilleure série de la compétition, après avoir vu son comédien Pekka Strang récompensé par le Prix d’interprétation. Un double succès pour cette création comique et révolutionnaire, qui nous plonge dans la vie de Maria, une jeune femme jonglant avec sept conjoints différents. Son quotidien atypique n’en devient que plus chaotique lorsqu’elle rencontre Juho, dont elle tombe rapidement amoureuse…mais un huitième homme dans sa vie ne fait pas partie de son plan. Drôle, étonnante et résolument moderne, Mister 8 a donc conquis cette quatrième édition de CANNESÉRIES, qui a ainsi décidé de mettre le cap sur le nord.

Toutes les vidéos de CANNESÉRIES sont à retrouver sur myCANAL.