image/svg+xml
Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Blocage de raffinerie : le gouvernement veut éviter une ruée vers les pompes à essence

Manquer d'essence, la plus grosse inquiétude des automobilistes. Une peur qui grandit avec les actions menées par la branche chimie de la CGT. Après la raffinerie de Lavera dans les Bouches-du-Rhône, c'est le site de Grandpuits en Île-de-France qui va s'arrêter de fonctionner progressivement. Résultat : quelques Français commencent à s'alarmer. Le gouvernement craint une ruée vers les pompes à essence. Le ministère de la transition écologique et solidaire se veut rassurant dans un communiqué : «les pleins de précaution ne sont d'aucune utilité compte tenu du fait que les stocks sont à un bon niveau. Ils peuvent en revanche contribuer à créer des points de tension sur certaines stations-service.» Un optimisme relayé par l'Union française des industries pétrolières. Elle rappelle que la France possède des réserves de carburant pour alimenter le pays pendant trois mois.