Christophe Castaner annonce un plan d'action pour lutter contre le repli communautaire

Le ministre de l'Intérieur s'est exprimé devant les préfets jeudi 28 novembre pour présenter le plan d'action du gouvernement de lutte contre l'islamisme. Christophe Castaner a dévoilé les grandes lignes d'une circulaire visant à « identifier et lutter contre les atteintes à la République », que constituent « l'islamisme et le communautarisme ». « L'islamisme est le pire ennemi de l'islam, a-t-il déclaré. Il n'a rien à voir avec la religion, il la dévoie ». Avant d'ajouter : « Je ne peux pas accepter des quartiers où on y combat la République ». Le ministre de l'Intérieur a demandé aux préfets de mettre en place une cellule des services de l'Etat dans chaque département afin d'avoir une cartographie précise du maillage territorial islamiste. Il a ensuite insisté sur l'importance de travailler main dans la main avec les institutions judiciaires et à appeler les préfets à la vigilance face au phénomène de déscolarisation.