Évacuation de camps de migrants à Paris : les riverains entre inquiétude et soulagement

Près de la moitié des occupants de campements de migrants du nord-est parisien, ont été évacués dans le calme, jeudi 7 novembre, lors d'une opération d'envergure.  Aujourd'hui, la zone est constamment surveillée par les forces de l'ordre.  Un soulagement pour les riverains de Porte de la Chapelle, après des années d'inquiétude.  La situation est explosive dans ce quartier où réfugiés et toxicomanes cohabitent.   Depuis le début de l'année 2019, la préfecture a recensé plus de 200 plaintes pour des atteintes aux personnes sur le secteur de la Porte de la Chapelle.