Grève du 5 décembre : les taxis et VTC se préparent à un pic d'activité

Le 5 décembre, la RATP et la SNCF ont déposé leurs préavis de grève. Les métros et les trains circuleront donc au ralenti. Les taxis et VTC sont l'une des alternatives. Une aubaine pour les chauffeurs, mais attention aux prix. « Les jours de grève comme ça, il y a beaucoup de demande, cela nous permet d?augmenter notre chiffre d?affaire », témoigne un chauffeur de taxi. D'autres prévoient même d'adapter leurs horaires pour profiter de cette activité. Les entreprises prévoient un triplement de l'activité et commencent à mobiliser leurs chauffeurs. Conséquence ? Au delà du temps passé dans les bouchons, le coût de la course pourrait sensiblement augmenter ce jour-là. Les tarifs des taxis étant réglementés, ils resterons similaires, mais pour les VTC, dont le prix varie en fonction de l'offre et de la demande, les tarifs seront majorés.