Le cardinal Philippe Barbarin rejugé en appel pour non-dénonciation d?agressions sexuelles

Il avait été condamné en première instance à six mois de prison avec sursis, et ce jeudi, il est rejugé en appel. Neuf victimes présumées du père Preynat se portent parties civiles dans cette affaire. Parmi elles, Pierre-Emmanuel, qui à presque 40 ans, a envie de tourner la page. Il est l?une des victimes présumées du Père Bernard Preynat, et s?est constitué partie civile dans le procès du cardinal Barbarin, à qui il est reproché d?avoir gardé le silence alors qu?il avait connaissance des abus sexuels commis. L?archevêque de Lyon a été condamné en première instance à six mois de prison avec sursis. Les victimes espèrent aujourd?hui une confirmation de la peine. Depuis la première condamnation, le cardinal Barbarin s?est mis en retrait de sa charge. Pas suffisant pour les victimes, qui lui reprochent de camper sur ses positions. Le père Bernard Preynat sera quant à lui jugé en janvier. Cinq jours de procès que Pierre-Emmanuel n?appréhende pas, au contraire, il n?attend que ça pour pouvoir se libérer.