Luther saison 5, le retour du flic le plus badass de Londres

Posté par Marc Larcher le 9 septembre 2022
Pour cette ultime saison, Idris Elba enfile à nouveau son célèbre manteau. Confronté à un tueur insaisissable, le policier aussi brillant que borderline va devoir affronter ses démons et sauver sa peau.
Un univers glaçant

Il est là, il n’est jamais vraiment parti. Comme Big Ben, il trône, imperturbable, sûr de lui. Pour cette saison 5, John Luther va à nouveau nous entraîner dans le Londres le plus effrayant qui soit, celui des tueurs, des psychopathes, des pervers où ce flic pas comme les autres évolue comme un poisson dans l’eau.

Une dernière saison en forme de duel

Pour ceux qui auraient raté les saisons précédentes, faisons un petit point sur le parcours du bonhomme. John Luther est un policier à la section criminelle qui traite avec une petite équipe les cas les plus extrêmes. Après avoir enquêté sur une périlleuse affaire de tueur d'enfants, Luther, sorte de double de l’acteur Idris Elba tant il semble faire corps avec son personnage, a fait une dépression nerveuse qui a mis son mariage en péril. Seulement, cet épisode traumatique n’a fait que renforcer un penchant naturel au fil des saisons précédentes : John Luther est de plus en plus obnubilé par son boulot au point de perdre la notion de famille et même de la réalité... Ainsi, il doit également lutter contre ses démons intérieurs qui semblent parfois aussi dangereux que les criminels qu'il poursuit.

Pour cette nouvelle saison longue de quatre épisodes, près de dix ans après son lancement fracassant, le flic taciturne doit affronter un nouvel ennemi : un tueur masqué, malade mental, qui semble assassiner ses victimes au hasard. C’est un ancien patient d’une psychiatre qui est prête à aider le policier à moins qu’elle ne soit complice du tueur en série... On peut donc regarder cette dernière saison pour de multiples raisons : pour voir si Luther va s’en sortir en capturant le méchant avant que celui-ci ne le tue, pour voir si le héros ne va pas exploser en vol ou se faire virer de la police — ce qui a failli lui arriver à de multiples reprises, il est même parti de lui-même avant la saison 4, avant de revenir —, ou simplement pour retrouver le flic le plus cool qui soit. Et là, nous sommes à nouveau servis : on retrouve sa démarche, son sens inné de la déduction, ses punchlines, sa vieille Volvo, son manteau de laine, son appartement et surtout cet air de dire : « Bon, personne n’ose faire ce qui est nécessaire, ça va me coûter mais je vais le faire pour vous ». Enfin, on prend aussi un malin plaisir à retrouver une galerie de personnages secondaires bien campés. Son patron, Martin Shenk, aussi calme que Luther est incontrôlable, ses collègues du bureau et peut-être son amie/amoureuse, Alice Morgan, la psychopathe qui lui vient régulièrement en aide.

Une société britannique inquiétante

Derrière l'impeccable thriller, le showrunner Neil Cross dessine par petites touches une image très inquiétante de l’Angleterre et en particulier de la capitale qui semble peuplée de malades mentaux, pervers-narcissiques et assassins en puissance comme si la société anglaise à force de tenir sa population sous le boisseau afin d’être parfaitement respectable, avait généré des frustrations incontrôlables. Heureusement, Luther est là pour nous en protéger...

Luther saisons 1 à 5 en intégralité sur POLAR+, disponible avec CANAL+