Mensonges, trahisons, tromperies, les héritiers dégénérés de Dynastie (NETFLIX) reviennent

Posté par Marc Larcher le 25 septembre 2022
Plus de quarante ans après la série originale, la saison 5 du reboot débarque sur NETFLIX. Calez-vous bien dans un fauteuil, il va y avoir du crêpage de chignons…
Des années 80 aux années 2020

Le phénix n’en finit pas de renaître. Alors que le monde entier s’enthousiasme chaque année sur les nouvelles créations de Canal+ et des plateformes, une vieille connaissance des téléspectateurs refait surface. La série Dynastie, la plus iconique des années 80, rebootée en 2017, revient pour une cinquième saison !

Une série plus inclusive mais toujours aussi perverse

C’est Netflix qui diffuse en France cette nouvelle saison, arrivée 41 ans après la création originale. Pour ceux qui l’auraient oublié, Dynastie était le concurrent principal de l’autre série phare de la télévision mondiale dans les années 80, Dallas. Mais si Dallas offrait aux spectateurs de TF1 un drame permanent, Dynastie y ajoutait une touche de glamour inégalée et de l’humour à revendre. Surtout, on trouvait les deux actrices les plus flamboyantes de l’époque, Joan Collins et Linda Evans, la brune et la blonde généralement couvertes de diamants et se vouant une haine farouche. En 2022, le paysage a légèrement changé. Tout d’abord, la famille Carrington vit désormais à Atlanta en Géorgie et non plus à Denver dans le Colorado. L’homosexualité de Steven n’est plus un sujet pour Blake Carrington le patriarche et grâce à un casting inclusif, des personnages clefs sont latino et afro-américains. La série continue néanmoins de reposer sur l’ambition démesurée de ses personnages principaux, sur leurs coups bas, leurs alliances de circonstance et leurs trahisons à répétition. En un mot, la famille Carrington est toujours aussi tordue, avide de célébrité et d’argent. Elle s’est juste adaptée à l’époque des réseaux sociaux, des chaînes d’information continues et des cryptomonnaies.

Pour cette cinquième saison, les projecteurs sont plus que jamais braqués sur Fallon Carrington, la fille de Blake, qui n’a toujours pas digéré que son père se soit fiancé avec Cristal, une employée de la maison que la famille méprisait quand elle était la simple secrétaire du patron. D’autant plus que Sam, le neveu de Cristal, est entre-temps devenu le petit ami de Steven, le demi-frère de Fallon. On peut également ajouter qu’un soupçon de meurtre pèse sur Cristal concernant la mort suspecte d’un ancien amant. Comme dans le feuilleton original, cette nouvelle saison réserve son lot de surprises et en particulier, une spécialité maison : le retour de personnages qu’on croyait à jamais disparus…

Les Carrington en roue libre

Avec cette ultime saison, Dynastie montre que la série n’est plus seulement un soap opera mais un objet hybride s’inspirant également des telenovelas sud-américaines. Les personnages et décors sont moins grandiloquents mais le rythme est plus enlevé, l‘humour plus vachard et le cynisme toujours réglé en position maximale.

Dynastie, le 23 septembre sur Netflix disponible avec CANAL+.