CONJURING 3 : SOUS L’EMPRISE DU DIABLE, vous reprendrez bien une séance d’exorcisme ?

Posté par Cinéma Canal le 10 juin 2022
Après cinq ans d’absence, la série principale de l’univers CONJURING a fait son retour l’été dernier avec un troisième volet qui figurait parmi les blockbusters les plus attendus de l’année. Alors, cette nouvelle enquête paranormale du couple Warren est-elle à la hauteur des précédentes ?
« The Devil Made Me Do It »

« C’est le diable qui m’a forcé à le faire. » Le titre original de ce CONJURING 3 est aussi le nom de la célèbre affaire judiciaire américaine dont il est inspiré. Et il y a de quoi, puisqu’il s’agit tout simplement de la première fois dans l’histoire des Etats-Unis qu’un suspect accusé de meurtre décide de plaider non coupable avec la stratégie de défense suivante : possession démoniaque. Un choix original mais néanmoins véridique, et pour prouver que le diable y est pour quelque chose, il fallait l’aide de deux experts de la question : les chasseurs de fantômes Ed (Patrick Wilson) et Lorraine Warren (Vera Farmiga). Nous sommes donc en 1981 dans le Connecticut, et le couple est d’abord appelé dans une maison pour sauver des griffes du diable un enfant nommé David, qui commence à partir sérieusement en vrille.

Mais ce n’est rien à côté de sa terrifiante séance d’exorcisme, qui occupe les dix premières minutes du film, et qui vous scotche littéralement à votre siège. Les personnages n’en sortent pas non plus indemne, et notamment le jeune Arne Cheyenne Johnson – celui qui finira au tribunal pour meurtre –, qui se retrouve à son tour hôte du démon, avant de poignarder 22 fois son propriétaire Alan Bono quelques semaines plus tard, « SOUS L’EMPRISE DU DIABLE » si l’on en croit donc ses dires. On ne vous raconte bien évidemment pas la fin de cette « histoire vraie », mais préparez-vous à vivre à la fois une enquête policière haletante et des séquences d’horreur bien effrayantes qui multiplient les jump scares inattendus, d’autant que le film est réalisé par Michael Chaves, spécialiste des effets spéciaux déjà auteur en 2019 d’un spin-off de la saga CONJURING, LA MALÉDICTION DE LA DAME BLANCHE.

L’univers CONJURING, une affaire qui roule

On le retrouvera d’ailleurs bientôt à la réalisation de la suite d'un autre spin-off dans cet univers, LA NONNE (Corin Hardy, 2018). Autant dire que dans les salles obscures, le nom CONJURING est devenu un une garantie de succès et CONJURING 3 : SOUS L’EMPRISE DU DIABLE l’a prouvé en France, puisque malgré les difficultés des cinémas lors de la réouverture, le film a tout simplement réalisé – et de loin – le meilleur score au box-office français pour un film de la franchise, depuis ses débuts en 2013 avec CONJURING : LES DOSSIERS WARREN (James Wan, 2013). En flirtant avec les deux millions d’entrées, CONJURING 3 a même réussi à se placer dans le top 10 du box-office hexagonal l’an dernier, devant des mastodontes comme tous les Marvel par exemple.

Voilà pourquoi outre LA NONNE 2, un spin-off centré autour de « l’homme tordu » (THE CROOKED MAN) de CONJURING 2 : LE CAS ENFIELD (James Wan, 2016) est aussi en développement depuis plusieurs années. Mais en ce qui nous concerne, rien ne peut égaler les trius films de la série principale avec le duo Vera Farmiga-Patrick Wilson, les Mulder et Scully de l’exorcisme. Ce sont encore eux qui portent ce CONJURING 3 avec leur alchimie si particulière et surtout leur charme un peu inquiétant, donc on ne peut pas décemment envisager l’avenir de la licence sans eux.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram