Cycle lanceurs d'alerte sur CINE+ : quand le cinéma dévoile les failles du système

Posté par Rosario Ligammari le 11 septembre 2020
SNOWDEN, SPOTLIGHT, L’ENQUÊTE – THE INTERNATIONAL, LA FILLE DE BREST, LE NOUVEAU PROTOCOLE et JEUX DE POUVOIR ont un point commun : celui d'être des films de lanceurs d'alerte. Accompagné du documentaire ETAT D'ALERTE, LE CINÉMA DU CONTRE-POUVOIR, ces longs-métrages sont tous diffusés sur CINÉ+ à la demande. Zoom sur un genre qui dévoile en images les failles du système et autres complots politiques.
Un cinéma politique et citoyen

On peut parler d'un cinéma « lanceur d'alerte » en tant que genre politique. Contestataire ? Oui, mais avant tout citoyen. L'un de ses représentants en France pourrait être Constantin Costa-Gavras, dont le film Z (1968), à propos d'un complot qui serait à l'origine de l'assassinat d'un député, a posé les bases du genre. On peut aussi parler d'un certain cinéma dit « paranoïaque » (pour ne pas dire lucide) caractérisant notamment celui d'Yves Boisset dans les années 70.

Mais de quoi s'agit-il exactement ? Les lanceurs d'alerte vont s'immiscer dans des zones où les réalisateurs ne vont pas souvent – à l'instar du film LE NOUVEAU PROTOCOLE (Thomas Vincent 2008) sur l'industrie pharmaceutique ou L'ENQUETE – THE INTERNATIONAL (Tom Tykwer, 2009) sur une multinationale spécialisée dans le blanchiment d'argent et plus généralement dans l'illégalité – mais c'est surtout dans l'intention de révéler ce qu'on ne nous dit pas. ETAT D'ALERTE, LE CINEMA DU CONTRE-POUVOIR, l'excellent documentaire signé Stéphane Mossiakis met en lumière ce type de cinéma, grâce à l'éclairage de réalisateurs, politologues et journalistes.

Journaliste et engagé (à dire la vérité)

Un film récent que l'on peut considérer comme tel ? LA FILLE DE BREST (Emmanuelle Bercot, 2016). Inspiré du livre Mediator 150 mg : combien de morts ? (Irène Frachon, 2010), ce long-métrage reprend l'affaire sanitaire et judiciaire dite du Médiator. La « fille » du titre est une pneumologue (jouée par Sidse Babett Knudsen) qui s'acharne à dénoncer le désastre – la mort – provoqué à la suite de la prise de benfluorex commercialisé sous le nom de Mediator par les laboratoires Servier.

A l'instar de LA FILLE DE BREST, dans cette ambition forcenée de dévoiler la vérité, les cinéastes lanceurs d'alerte opèrent donc un travail à la fois journalistique et engagé mais, ne l'oublions pas, à travers la fiction. Et quel serait le genre cinématographique qui s'y prêterait le mieux ? Le thriller, bien sûr, comme le prouve le captivant JEUX DE POUVOIR (Kevin Macdonald, 2009), qui suit un journaliste (joué par Russell Crowe) au milieu d'un complot menaçant le pouvoir en place. Et le film d'être riche en personnages complexes et en rebondissements haletants. Car c'est un fait : les complots politiques donnent souvent de grandes œuvres de fiction.

Des sources fiables et solides

Pour révéler la vérité, il faut bien évidemment avoir des sources solides et faire un grand travail d'investigation, comme c'est le cas dans SPOTLIGHT (Tom McCarthy, 2016). Le film reprend l'enquête du journal The Boston Globe à propos d'une série d'abus sexuels commis par l'une des plus importantes institutions religieuses. Pour revenir à la France, il s'agit ici du même genre de travail effectué par François Ozon avec GRACE A DIEU (2019).

Enfin, SNOWDEN (Oliver Stone, 2016) ne peut pas mieux tomber dans le genre puisqu'il raconte le parcours du célèbre lanceur d'alertes Edward Snowden. Rappelons qu'en tant qu'ancien employé de la NSA et de la CIA, cet homme a révélé au grand jour l'existence de programmes de surveillance de masse anglais et américains. Ce biopic pas comme les autres s'appuie sur les livres The Snowden Files : The Inside Story of the World’s Most Wanted Man écrit par le journaliste Luke Hardin en 2014 et Time Of The Octopus (2016) d'Anatoly Kucherena, l'avocat de Snowden. Sans oublier un témoignage très précieux et encore plus direct : celui d'Edward Snowden en personne, qui a participé grandement à la mise en œuvre du film. Mais en livrant quelles informations exactement ? Cela doit rester confidentiel...

Cycle lanceurs d'alerte, disponible sur CINE+

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram