HOMMES AU BORD DE LA CRISE DE NERFS : Ramzy dans En Aparté

Posté par Méline Querré le 1 juin 2022
Bien assis dans le canapé d’En Aparté, nous avons réussi à contenir Ramzy pendant quelques minutes. Pour qu’il nous parle de ses névroses et de ses angoisses, puisque c’est le sujet de son dernier film HOMMES AU BORD DE LA CRISE DE NERFS, signé Audrey Dana qui illustre à l’écran le malaise des hommes et leurs fragilités.

HOMMES AU BORD DE LA CRISE DE NERFS c’est un scénario simple mais efficace, 7 hommes en thérapie de groupe dans le Vercors, en pleine montagne avec Oméga, une coach atypique qui va essayer de les aider à sa manière :

« C’est ça c’est 7 profils totalement différents mais qui se retrouvent sous la bannière d’être un homme, et les difficultés d’être un homme. »

Une belle brochette d’acteur pour ce film qui réunit Thierry Lhermitte, François Xavier Demaison, Michael Gregorio, Laurent Stocker, Pascal Demolon et Max Baissette de Malglaive, une expérience en bande sur laquelle revient Ramzy :

«Oui c’est ça, c’est la bande, on se connaissait tous un petit peu mais de se retrouver là pendant un mois dans le Vercors c’était vraiment à l’image du film. On s’est retrouvés en tant qu’hommes, bloqués un mois à la montagne avec des vaches, avec rien à faire, le seul magasin du village fermait à 17h30 donc avant même qu’on ait finit de tourner. La gentillesse des gens qui nous faisaient à manger tous les soirs, je pense à Jean-Pierre s’il nous regarde, qui nous faisait même des petits Tupperwares pour amener sur le tournage le midi. »

Des femmes derrière la caméra, ça fait toujours plaisir à voir. Après SOUS LES JUPES DES FILLES et SI J’ETAIS UN HOMME, Audrey Dana signe son troisième long-métrage d’une main de maître, et ce n’est pas Ramzy qui dira le contraire :

« Audrey Dana était une cheffe de bande. On était dirigé par une femme, professionnellement mais elle dirigeait vraiment le groupe. C’était très agréable et on se laissait tous faire par Audrey. C’était une expérience vraiment très intéressante. »

La poésie, la fragilité et la peur masculines sont des thèmes qui ne sont pas souvent abordés au cinéma, on a demandé à Ramzy, si lui était de ces hommes qui assumaient leurs peurs, leurs doutes et leurs fragilités :

« Bien sûr, je ne sais pas comment on les exprime, mais oui j’ai peur. Mais je ne sais pas si je les exprime. J’ai peur que tout s’arrête, j’ai peur de ne plus être drôle, j’ai peur pour mes enfants, pour mes amis. Et là quand je viens sur ce plateau je suis terrorisé parce que ce n’est pas du tout ce que j’ai l’habitude de faire... »

Un film efficace, qui fonctionne en s’appuyant parfaitement sur son casting, avec un rythme, et des situations hilarantes mais aussi beaucoup de poésie et d’émotion. Alors foncez voir HOMMES AU BORD DE LA CRISE DE NERFS, actuellement en salles.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter