AUX FRONTIERES DU SOMMEIL, le doc qui va hanter nos nuits

Posté par Marc Larcher le 13 juin 2022
Un phénomène mondial inquiétant

Ça commence fort avec une bordée de chiffres implacables : « Plus d’un tiers des Français déclarent souffrir d’un trouble du sommeil », « 45% des 25-35 ans disent ne pas dormir assez », « 16% des adultes souffrent d’insomnies chroniques », « Des nuits de moins de 5 heures augmentent de 48% le risque d’infarctus »… Le problème est bien posé : les troubles du sommeil constituent un enjeu majeur de santé publique. Et pour mieux les comprendre, le documentaire de Christien Huleu et Camille Bourdeau s’est rendu aux quatre coins du monde pour interroger les spécialistes qui cherchent des solutions.

Une plongée dans un monde mystérieux

Nous avons tous des heures de sommeil en retard et c’est même la société toute entière qui est en retard vis-à-vis de l’insomnie. Si l’on sait aujourd’hui que les troubles du sommeil touchent plus d'un tiers des Français, les scientifiques du monde entier, découvre-t-on en regardant ce fascinant documentaire, commencent tout juste à comprendre l'importance de bien dormir. Pendant des décennies, cela n’a pas été un sujet de préoccupation car dormir était perçu comme une simple pause, une non-activité qu’il n’y avait pas lieu de questionner ou d’examiner vraiment. En un mot, on sait désormais que le sommeil est la clef de voute d’une vie mentale et corporelle saine. Sans lui ou si celui-ci est dégradé, tout se dérègle. Il ne s’agit pas seulement pour les experts qu’on écoute d’aider les habitants de notre planète à retrouver le sommeil mais également de prévenir par exemple le diabète ou les maladies cardiaques, d’aider la mémoire ou encore de faire fonctionner au mieux le système immunitaire. Le docteur Géraldine Rauchs explique ainsi que pendant les différents stades du sommeil, le corps sécrète des hormones comme l'insuline, qui stabilise le taux de sucre dans le sang et le poids. De son côté, le docteur Jérôme Tanty a découvert une molécule responsable de l'éveil, l'orexine. Quant au docteur Louis Ptacek, il étudie la possibilité de modifier les gènes pour dormir moins sans courir de risque. On entre véritablement dans un autre monde dans lequel on va peu à peu découvrir les mystères des cycles du sommeil, le sommeil paradoxal, de l’horloge circadienne (l’horloge interne qui régule toutes nos fonctions biologiques), de la fabrication des cauchemars, des paroles prononcées pendant les rêves, l’analyse en temps réel des rêves, les liens entre l’apnée du sommeil et la maladie d’Alzheimer… L’avantage du film, c’est d’écouter aussi bien un skipper habitué à ne dormir que quelques minutes ou heures de sommeil par nuit pendant des semaines qu’un professeur expliquant quelles capacités intellectuelles nouvelles le sommeil permet de développer. En passant de propos de scientifiques à des séquences en films d’animation pour mettre en images leurs discours, le film reste compréhensible et attractif pour tous les publics. Et surtout, les 1h20 du doc passent à toute vitesse.

Les mystères du cerveau peu à peu résolus

Au fur et à mesure, le spectateur comprend qu’examiner le sommeil revient à essayer de comprendre le fonctionnement du cerveau, ce qui constitue un véritable film dans le film et une véritable  aventure dans l’aventure. Ainsi, une professeur de médecine explique que pendant le sommeil profond, certaines maladies cessent ou ne s’aggravent plus et qu’il y a peut-être là une clef pour guérir à l’avenir les patients éveillés. Il y a également ce scientifique américain qui essaie de capturer les rêves pour les récréer sur un écran d’ordinateur... Autrement dit, tous ces pionniers font figure d’explorateurs d’un monde nouveau et à force de les écouter, on en vient à chérir notre sommeil et espérons-le à en prendre plus soin tant il apparaît désormais comme un bien précieux.

Aux frontières du sommeil, un documentaire disponible avec CANAL+