Bruno vs. Tyson : deux poids lourds de la boxe que tout oppose ?

Posté par Alexis Lebrun le 6 octobre 2021
En 1989 et 1996, le chouchou des Britanniques et l’enfant terrible de Brooklyn se sont affrontés pour le titre de champion du monde dans la catégorie poids lourds. Un documentaire revient sur cette période de rivalité entre deux grandes personnalités tourmentées de l’histoire de la boxe.
Le bon et la brute

Si l’enfance difficile et le tempérament volcanique de Mike Tyson sont de notoriété publique, le boxeur britannique Frank Bruno est nettement moins connu chez nous. Mais de l’autre côté de la Manche, il reste encore aujourd’hui un sportif incroyablement populaire. Comme l’explique le documentaire de Kevin McDonald et Benjamin Hirsch, cela n’est pas seulement lié à ses performances sur le ring.

Frank Bruno était un peu la crème de la boxe des années 1990 : au lieu de jouer au dur comme beaucoup de ses collègues, il n’hésitait pas à se déguiser et à jouer la comédie à la télévision, ce qui a beaucoup fait pour sa popularité auprès du grand public de la Grande-Bretagne blanche, mais a aussi suscité l’hostilité d’une partie de la communauté noire du pays, qui l’accusait de trahir ses racines. La gentillesse qu’il dégageait naturellement tranchait aussi avec la peur que Mike Tyson inspirait à toutes les personnes qui croisaient son regard à l’époque. Mais la ceinture de champion du monde n’est pas attribuée au terme d’un concours de popularité.

1989, un combat attendu par tout un peuple

Car à la fin des années 1980, Mike Tyson n’est pas que le champion du monde en titre, c’est une terreur invaincue, une boule de nerfs et d’agressivité qui rentre dans le lard de son adversaire et ne lui laisse aucune chance. C’est le sort que veut éviter de connaître Frank Bruno : énorme bosseur surmotivé, il pense pouvoir devenir champion du monde, d’autant plus qu’il est porté par tout le peuple britannique, qui rêve de voir l’un des siens ramener la ceinture à la maison. Et puis le combat doit se dérouler à domicile, dans le stade de Wembley, où des milliers de spectateurs seront acquis à la cause de Bruno.

Mais il faut aussi compter avec le caractère imprévisible de la vie de Mike Tyson : impliqué dans un accident de voiture, « Iron Mike » est hospitalisé et le combat doit être reporté. Pour ne rien arranger, il est largué par son épouse Robin Givens, qui ne supporte plus la violence qu’elle subit dans ce couple. Autant dire que Tyson ne semble pas au mieux, et Bruno pense pouvoir tirer profit de cette situation inédite. Mais malgré tous ses efforts, sa tentative se solde par un échec : Mike Tyson reste un monstre qu’il ne faut pas sous-estimer, et Frank Bruno l’apprend à ses dépens, même s'il est loin d'être ridicule et reste le premier à avoir fait vaciller Tyson l'espace d'un instant.

1996, un combat pour rien

Le documentaire revient également sur un épisode bien peu glorieux de la vie de Mike Tyson qui intervient peu de temps après cette victoire : son arrestation et sa condamnation pour le viol de la jeune reine de beauté Desiree Washington. Le boxeur passe trois années en prison, ce qui permet à Frank Bruno d’espérer conquérir le titre de champion du monde en son absence. Après plusieurs échecs, il y parvient finalement à domicile en 1995 après un combat éprouvant avec l’américain Oliver McCall. Bruno est célébré par tout le royaume et il a enfin accompli son rêve, mais l’euphorie est de courte durée : Mike Tyson vient de sortir de prison, et il revient le hanter pour un remake de leur premier affrontement.

Peut-être aveuglé par son ego et des considérations financières, le boxeur britannique n’écoute pas les experts médicaux qui lui déconseillent fortement de combattre, car son œil droit a subi plusieurs opérations, après avoir été endommagé notamment lors de son premier combat contre Tyson. Bruno prend le risque et se prend une dérouillée monumentale, dans ce qui sera finalement le dernier combat de sa carrière. Trente ans plus tard, la rivalité entre les deux poids lourds appartient au passé : le temps semble avoir apaisé la frustration de Bruno vis-à-vis de ses deux défaites contre Tyson, et le documentaire s’achève sur une rencontre touchante entre les deux puncheurs, qui partagent les troubles psychologiques dont ils souffrent chacun depuis des années. Finalement, ces deux-là ont peut-être bien plus en commun que la puissance des coups qu’ils distribuaient dans les années 1990.

Bruno vs. Tyson, un documentaire disponible sur CANAL+.