NAVIRES DE LÉGENDE : les batailles navales comme vous ne les avez jamais vues

Posté par Alexis Lebrun le 11 novembre 2021
Diffusée sur PLANÈTE+, cette série documentaire en quatre épisodes s’intéresse à quelques-uns des navires de guerre les plus impressionnants du siècle dernier, et met en scènes leurs combats en mer d’une manière inédite, grâce à l’apport 3D de l’équipe de Wargaming, à qui l’on doit notamment World of Warships, un jeu vidéo très populaire de batailles navales.
Des monstres d’acier qui fascinent

Dans la mythologie guerrière de la première moitié du 20ème siècle, les navires militaires modernes occupent aujourd’hui une place de choix et conservent un pouvoir de fascination intact auprès de toutes les générations, comme l’illustre l’afflux de visiteurs qui se pressent pour les visiter. En visionnant la série documentaire de Serge Tignères, on comprend aisément pourquoi.

Certains d’entre eux sont devenus de véritables légendes militaires après leur participation à des batailles navales célèbres, et ce sont ces dernières qui sont reconstituées dans NAVIRES DE LÉGENDE, dont les quatre épisodes permettent de mieux saisir les progrès technologiques considérables réalisés dans le domaine de l’ingénierie navale, notamment pendant les deux guerres mondiales où les grandes puissances se devaient de contrôler les mers. Cet impératif a mené à une course aux armements pour construire des navires de plus en plus imposants, avec une véritable surenchère dans la puissance de feu embarquée afin de couler l’adversaire.

Quatre batailles et autant de légendes

C’est la mésaventure vécue par l’Empire russe en 1905 dans la fameuse bataille de Tsushima, qui occupe le deuxième épisode de la série. Cette bataille navale épique est un désastre pour la flotte russe, attendue dans le détroit de Tsushima par près de 90 navires de guerre et une légende de la marine japonaise, l'amiral Tōgō. Grâce à une manœuvre incroyablement audacieuse, ce dernier va permettre à son pays d’envoyer par le fond la quasi-intégralité des navires russes mobilisés, aboutissant à la victoire de l’Empire du Japon, et à terme à la chute de l’Empire russe. La flotte japonaise connaîtra moins de succès en 1945 dans l’opération Ten-Gō qui occupe le premier épisode du documentaire, où l’énorme cuirassé Yamato, pourtant réputé pour la puissance de son armement, va se retrouver bien démuni face à l’innovation des porte-avions américains, et incapable de mener à bien sa mission suicide pour défendre l’archipel d’Okinawa.

C’est sur l’avènement de ces « géants des mers » que revient l’épisode 3, où l’on voit entre autres à quelle vitesse les Etats-Unis ont été capables de reconstruire en masse des porte-avions et des avions plus modernes après les pertes dévastatrices de Pearl Harbor en 1941, ce qui sera une clé de leur victoire décisive dans la bataille de Midway en 1942. La marine américaine brillera encore en 1944 lors du débarquement sur les plages normandes, où le cuirassé Texas jouera un rôle d’appui important aux troupes alliées. Son histoire passionnante est racontée dans le quatrième et dernier épisode de la série.

Des moyens techniques inédits

Pour reconstituer ces batailles complexes, le documentaire ne se contente pas des traditionnelles images d’archives, dont beaucoup sont inédites et colorisées ici. L’équipe a fait appel au studio de jeu vidéo biélorusse Wargaming, dont les artistes ont reconstitué très précisément en 3D des centaines de navires, mais aussi modélisé et animé les batailles navales dans lesquelles ils ont été engagés. Ces images sont à la fois spectaculaires et pédagogiques, puisqu’elles permettent par effet de transparence d’apporter des précisions techniques supplémentaires sur l’équipement des différents navires (merci l’infographie).

Cette collaboration avec le développeur du jeu de batailles navales World of Warships permet aussi au documentaire de toucher de nouveaux publics, en abordant son sujet de façon ludique, grâce à l’apport des techniques 3D du jeu vidéo. Un croisement réussi entre deux domaines qu'il ne faut pas opposer, et qui on l'espère en appellera d'autres

NAVIRES DE LÉGENDE, une série documentaire disponible sur PLANÈTE+.