Quand les pornstars font du sexe avec leurs fans !

Les fans entretiennent avec les pornstars un rapport qui s'approche bien souvent de la dévotion. Fantasme parmi les fantasmes, avoir la possibilité de tourner une scène avec elles est devenue une réalité avec le hashtag #FuckAFan. Nous vous expliquons le phénomène.
Posté par Thomas Ducres le 20 septembre 2022
Mieux que « Charlie et la chocolaterie »

À vrai dire, les vidéos X mettant en scène une pornstar ayant une relation sexuelle avec un fan est un thème qui existe depuis bien longtemps dans la pornographie, à l'image de la série FUCK A FAN réalisée en 2009 par le réalisateur américain Jim Wonders. Seul problème, tout y paraissait fake et les fans en question avaient plus la dégaine de performeurs expérimentés que de simples clampins qui auraient touché le gros lot... Entre temps, avec la prépondérance des réseaux sociaux en matière de communication, la distance entre les actrices et leurs admirateurs/trices s'est réduite comme une peau de prépuce et à donner à ce « trend » de la substance. C'est ainsi qu'en 2018, l'actrice américaine Gabby Quinteros a eu l'idée d'annoncer un concours sur sa page Twitter avec l'hashtag #FuckAFan. Le principe est assez simple et s'approche de celui d'une tombola : les participants sont invités à s'inscrire (gratuitement ou non) sur une liste sur laquelle sera effectuée un tirage au sort, et l'heureux gagnant rapporte le droit d'avoir ses 15 minutes de gloire pornographique. Depuis, le concept a été repris par de nombreuses pornstars et l'on ne compte plus les vidéos sur Pornhub où une actrice exerce ses talents sur un partenaire maladroit et impressionné (voir à ce sujet la très touchante séquence sur Internet « Un fan perd sa virginité avec Mia Khalifa »)...

Entretien de débauche

La célèbre performeuse Adriana Chechik a même fait chauffer la sauce un thermostat plus haut en ayant organiser une orgie avec ses fans en 2021. Cet été, pour le Daily Star, elle explique aussi avoir mis en place un questionnaire pour sélectionner aux mieux les chanceux qui partageront ses scènes : « Je pose surtout des questions sur l'hygiène personnelle et sur ce qu'ils pourraient faire pour me faire rêver. À partir de ces informations, je fais mes choix ! ». Détails qui ont leur importance pour ceux qui voudraient tenter le coup, Adriana ne demande aucune photo et se fout complètement de la taille de votre engin : « Personnellement, les mensurations du sexe n'ont pas d'importance lorsqu'il s'agit d'expérience intime, l'essentiel, c'est l'effort que les participants sont prêts à mettre dans cet échange ». Plutôt rassurante et pas un brin snob, la belle Adriana en rajoute une couche en déclarant que « les fans baisent mieux que les gens normaux, car en accomplissant leur rêve, ils se transcendent sexuellement. »

Une partie de jambe en l'air en guise d'autographe, qui dit mieux ?

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos du Journal du Hard sont disponibles sur myCANAL

Suivez Le Journal du Hard sur :

Facebook

Twitter

Instagram