SEXO : une comédie sexuelle complètement hypnotique !

Posté par Jean François Frontera le 5 mars 2021
En attendant le « monde d'après », il faut savoir être pragmatique et se réfugier dans des valeurs sûres : la tendresse, le fantasme, le rire et une bonne vitalité phallique. Pour ce faire, nous ne pouvons que vous prescrire une dose de SEXO, la dernière production de John B.Root disponible ce mois-ci sur CANAL +.
John B.Root, à la racine du porno moderne

Si la pornographie française devait avoir un jour son Hollywood Boulevard, nul doute que les empreintes des mains, du visage (et peut-être du reste...) de Monsieur John B.Root y trouveraient une place de choix. Autant à l'aise dans le gonzo que dans des productions plus classiques, la volonté de Jean Guiloré (de son vrai nom) a toujours été de faire du porno une expression artistique à part entière. Sur ce crédo, il déclare droit dans ses bottes à la Voix du X en 2016 : «Je me souviens des films de Kikoïne, de Tranbaree, de Leroi... c’était aussi du cinoche ! Ça avait de l’humour, de la classe. Le porno a perdu cette fonction narrative, joyeuse, il est devenu un pur produit de masturbation rapide, sans aucun souci formel. Moi, quand je me branle, j’aime bien ne pas être pris pour un con. Le porno fast-food, ça me dérange. » Arrivé dans la milieu en 1994, B.Root est vite devenu le chouchou de l'intelligentsia parisienne – des Cahiers du Cinema aux Inrocks –, ces derniers qualifiant son style atypique et un brin intello comme celui d'« un grand rénovateur ». Avec une filmographie aussi longue que le chibre de King-Kong (plus de 27 films et 1700 vidéos), John B.Root n'a cependant jamais oublié l'essentiel : ce cul qu'il aime et qu'il sublime à la perfection. Ainsi, dans l'ouvrage Le Rôle fondamental du plombier dans la porno (2020), il confie : « Pour moi, une scène est complètement ratée si elle est propre. J'essaie de faire en sorte que la scène de cul donne le maximum de ce qu'elle peut donner. Je ne laisse pas les acteurs tant que je n'ai pas eu tout le jus. »

Et Lina nous luxa le poignet

Avec ce savoir-faire de qualité, il sera évidemment question de jus dans SEXO, comédie sexuelle dans laquelle Pandora, jeune sexologue coquine et rusée, soigne ses patients par l'hypnothérapie. Tourner pour John B.Root est souvent le signe que l'on fait partie du haut du panier et le casting du film n'est pas là pour contredire cette règle : devant la caméra, Ania Kinski, Giulia Lov, Rachel Adjani, Phil Hollyday et Rico Simmons réciteront avec un brio habituel leurs gammes. Sans oublier Lina Luxa, tout juste 21 ans et déjà étoile montante du X hexagonal. Ayant tourné pour les prestigieux studios Blacked, Tushy ou Private, cette belle liane brune d'1m80 maîtrise délicieusement le sexe anal et exécute des anulingus qui mériteraient d'être enseignés dans toute bonne académie pornographique qui se respectent. Sa manière explosive de baiser n'est d'ailleurs pas s'en rappeler le style d'une autre brune, Sasha Grey. On lui souhaite la même réussite.

Pour toutes ces raisons, SEXO sera le film idéal pour bien s'allumer le cierge pendant ces longues nuits de couvre-feu...

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos du Journal du Hard sont disponibles sur myCANAL

Suivez Le Journal du Hard sur :

Facebook

Twitter