L’Amie Prodigieuse : 5 bonnes raisons de voir la série

Posté par La rédaction CANAL+ le 27 juin 2022
À l’occasion de l'arrivée de la nouvelle saison de L’Amie Prodigieuse sur CANAL+, voici 5 bonnes raisons de vous plonger dans l’adaptation série du best-seller d’Elena Ferrante.
C'est une adaptation fidèle de la saga phénomène

L’Amie Prodigieuse est adaptée de la série de romans mondialement connus d’Elena Ferrante. Traduit en 42 langues et écoulé à 5,5 millions d’exemplaires, son récit a incontestablement conquis le public. La série télé, co-produite par HBO et la chaîne italienne Rai, est fidèle au best-seller de l'énigmatique Elena Ferrante, qui était bien évidemment impliquée tout au long du processus de tournage malgré son souhait de rester totalement anonyme, et les fans des livres apprécieront les détails portés à l'écran. 

Pour ses prodigieuses actrices

Au début de la première saison, la série met en lumière Elisa Del Genio et Ludovica Nasti dans les rôles d'Elena (Lenù) et Lila enfants. Les deux comédiennes, sélectionnées lors d’un casting de près de 9000 jeunes actrices et encore inconnues du grand public, y livrent une prestation remarquable. C'est aussi le cas de Margherita Mazzucco et Gaia Girace qui incarnent parfaitement ces deux personnages à l'adolescence et à l'âge adulte. Pour la saison 3, la production a fait le choix de garder ces talentueuses actrices, ce qui assure une meilleure continuité. On peut donc les voir grandir à l’écran en même temps que les héroïnes de L'Amie prodigieuse

Pour sa réalisation réaliste qui fait voyager

L’action se déroulant principalement dans un quartier pauvre de Naples des années 1950-1970, L’Amie Prodigieuse propose une mise en scène des plus authentiques et une réalisation à couper le souffle. Pourtant, la plupart des décors du quartier d'Elena et Lila ont été entièrement reconstruits, notamment avec des effets spéciaux. Par ailleurs, les trois saisons nous transportent également à Milan, Florence ou encore sur l'île d'Ischia. La revue américaine spécialisée The Hollywood Reporter précise qu’il s’agit de l’une des plus grosses productions télé à avoir jamais été filmée en Europe. 

Pour sa bande originale signée Max Richter

Le titre qui inaugure la série porte le nom de ses deux protagonistes, "Elena & Lila". Cette adaptation nous transporte par ses décors mais aussi par sa bande son sur-mesure. L'Amie prodigieuse est effectivement bercée par la musique du compositeur allemand Max Richter à qui on doit notamment la bande originale sublime des trois saisons de The Leftovers (sur OCS, disponible avec CANAL+) et de nombreux longs-métrages — il a composé la musique de plus de 50 films et séries au total. Soignées et pleines d'émotions, ses mélodies complètent divinement la série.

Pour ses thèmes forts qui traversent les époques

Dans L’Amie Prodigieuse, l’Italie de l’après-guerre et en pleine mutation est vue à travers les yeux de deux personnages féminins forts et nuancés, les héroïnes Lenù et Lila. Au fil des saisons, elles évoluent et leur amitié n'est pas sans encombre. Or, au-delà de cette histoire d'amitié, la série n'a pas peur d'aborder des thèmes et des sujets difficiles mais bien universels : les inégalités sociales, le patriarcat, les relations familiales, le statut des femmes dans la société, le mariage forcé, le harcèlement, les violences domestiques et sexuelles... Par ailleurs, la saison 3 s'intéresse particulièrement aux luttes politiques et à la montée en puissance du féminisme dans les années 1970.