Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche
Du 7 au 28 mai, un vent de folie et de fantaisie va planer sur Ciné+ Famiz grâce à 6 films avec l'acteur, tous disponibles à la demande.
Posté par Logan CORREIA le 27 avril 2020

Jeudi 07 mai 20H50
LA CARAPATE
France - 1978 - 1H35 
Comédie de Gérard Oury avec Pierre Richard, Victor Lanoux, Raymond Bussières, Jean-Pierre Darras.

Mai 1968. Jean-Philippe Duroc, jeune avocat parisien qui vit avec son père infirme, se rend à Lyon pour y rencontrer un client, Martial Gaulard. Il doit annoncer au criminel, condamné à mort, que son pourvoi en cassation a été rejeté. À peine arrivé à la prison où Gaulard est incarcéré, Duroc se retrouve au beau milieu d'une mutinerie. Gaulard s'évade après avoir blessé un gardien et Duroc se voit contraint de le suivre pour le ramener dans sa cellule. Les forces de l'ordre croient à un coup monté : le jeune avocat serait le complice du criminel et aurait organisé la mutinerie pour l'aider à s'enfuir.

Regorgeant de très bons gags, la dernière comédie de Gérard Oury narre une escapade rocambolesque où le duo Victor Lanoux-Pierre Richard se déchaîne.

Jeudi 07 mai 22H30
LA MOUTARDE ME MONTE AU NEZ
France - 1974 - 1H35
Comédie de Claude Zidi avec Pierre Richard, Jane Birkin, Claude Piéplu, Julien Guiomar, Henri Guybet.

Pierre Durois est professeur dans un pensionnat pour jeunes filles. À ses heures perdues, il rédige des discours politiques ou, dans un tout autre registre, il écrit des articles à sensation. Un jour, ses élèves échangent quelques-uns de ses feuillets. Pierre est alors entraîné dans une série de quiproquos. Les démons de l'amour vont s'immiscer dans cette aventure farfelue quand la route de Pierre croise celle de la star de cinéma Jackie Logan, venue tourner dans la région.

Dans cette farce ingénue, le duo Birkin-Richard s'interpelle et se répond à une cadence particulièrement soutenue et burlesque. Ce quatrième film de Claude Zidi applique les recettes d'un comique français qui n'a rien perdu de sa saveur.

Jeudi 14 mai 20H50
LE DISTRAIT
France - 1970 - 1H20
Comédie de Pierre Richard avec Pierre Richard, Marie-Christine Barrault, Maria Pacôme, Catherine Samie, Paul Préboist, Bernard Blier.

Pierre Malaquet a été embauché dans la prestigieuse agence de publicité Guiton uniquement parce que le directeur est amoureux de sa mère, Glycia, et qu'il a voulu lui faire plaisir. Malheureusement, le jeune homme se trouve être un employé très distrait. Sa maladresse va entraîner toute une série de catastrophes.

Dans cette comédie savoureuse mêlant gags visuels et satire sociale, Pierre Richard incarne pour la première fois le fameux personnage de grand blond rêveur et gaffeur qui l'a révélé au grand public.

Jeudi 21 mai 20H50
LE GRAND BLOND AVEC UNE CHAUSSURE NOIRE
France - 1972 -  1H25
Comédie de Yves Robert avec Pierre Richard, Jean Rochefort, Bernard Blier, Mireille Darc, Jean Carmet.

Parce que, par inadvertance, François Perrin, un violoniste distrait, porte ce jour-là des chaussures dépareillées, sa vie est bouleversée. Il est désigné aux yeux de Milan, un agent des services secrets, comme un espion international par Toulouse, qui veut ainsi lancer son collègue sur une fausse piste. Toulouse demande en effet à son collègue, Perrache, de choisir à l'aéroport d'Orly un voyageur au hasard qui jouera, à son insu, le rôle d'un redoutable espion international. Perrache jette alors son dévolu sur François Perrin. Milan mord à l'hameçon et commence à traquer le violoniste rêveur.

Avec cette comédie d’espionnage culte, au thème musical inoubliable signé Vladimir Cosma, Pierre Richard impose son personnage de gaffeur et devient une star. L’acteur forme un couple qui fonctionne à merveille avec Mireille Darc, vêtue de sa fameuse robe décolletée.

Jeudi 21 mai 22H15
LE RETOUR DU GRAND BLOND
France - 1974 -  1H15
Comédie de Yves Robert avec Pierre Richard, Jean Rochefort, Jean Carmet, Mireille Darc.

François Perrin, allias "le Grand Blond", coule des jours heureux à Rio de Janeiro en compagnie de la charmante Christine. Pendant ce temps, les deux chefs du réseau d'espionnage français, Cambrai et Toulouse, s'affrontent de plus belle à son sujet. Le "Grand Blond" est-il oui ou non un espion ?

Deux ans plus tard, l’équipe du GRAND BLOND À LA CHAUSSURE NOIRE se reforme pour cette suite savoureuse, riche en gags et en situations burlesques.

Jeudi 28 mai 20H50
LE COUP DU PARAPLUIE
France - 1980 - 1H30
Comédie de Gérard Oury avec Pierre Richard, Valérie Mairesse, Gert Fröbe, Gordon Mitchell, Gérard Jugnot.

Comédien médiocre, Grégoire Lecomte peine à trouver du travail. Pourtant, son imprésario a réussi à lui décrocher un rendez-vous pour signer un contrat. Grégoire se rend à la maison de production et, suite à un quiproquo, se retrouve embarqué dans une affaire criminelle d'envergure internationale. Il est envoyé sur la Côte d'Azur, qu'il croit être le lieu du tournage, afin d'éliminer un dangereux trafiquant, Otto Krampe, à l'aide d'un parapluie dont la pointe est empoisonnée. Avant son départ, Grégoire drague la naïve et délicieuse Sylvette, surnommée Bunny, en réalité membre du contre-espionnage. Mais Grégoire l'ignore et ne se doute pas davantage qu'il est pisté par le terrible Moskovitz, le vrai tueur à gages.

Sous la direction de Gérard Oury, Pierre Richard endosse une fois de plus le costume du joyeux drille un peu lunaire qui lui sied à ravir. Une comédie policière hautement divertissante, inspirée d'un fait réel survenu en 1978, où deux ressortissants bulgares ont été assassinés à Londres à l'aide d'un parapluie.