Coupe du Monde - Le Bilan

Posté par George Eddy le 19 Septembre 2019

Avant la compet, la fédé aurait signé des deux mains pour finir 3eme, notre ranking mondial.  Cependant, après la victoire historique face à Team USA, tout le monde a voulu, naturellement, mettre la barre plus haute ! 

Nous avons encore trebuché sur la marche des demi-finales face à l'Argentine, une équipe qui tirait le max de son potentiel jusque la et qui possédait plus de vécu dans le format Fiba puis surtout 24 heures de récupération de plus que la France!  Le bilan de la formule du tournoi est mitigé. La Chine nous a bien acceuillie mais je pense que 24 equipes, c'est mieux, et les voyages en zig-zag à travers la Chine étaient évitables. Ils ont voulu faire plaisir à trop de villes.  Il suffisait de faire 4 poules dans le nord et 4 dans le sud au 1er tour, 2 nord et 2 sud au 2eme tour et phase finale éliminatoire à Pekin pour eviter 2 voyages de 9 heures epuisants aux Francais la veille du quart et de la demi-finale!  Comme l'Argentine a joué 24 heures plus tot, la difference de fraicheur s'est vu toute suite.  Evan Fournier a dit" je ne me suis jamais senti aussi fatigué de ma vie", pas vraiment ideale pour jouer une demi historique pour notre pays!   

     D'accord, avec plus d'adresse et de jugeotte tactique, la France aurait pu passer mais les Argentins ont été plus malins que nous avec leur aggressivité sur-excitée et leur tempo diabolique.  Manque de bol, tous nos joueurs majeurs sont passés à coté ce soir la, l'effondrement a été collective.  Vincent Collet a raison," chaque fois qu'on faisait une rapprochée, on ratait un tir ouvert à 3 pts. ou des lancers francs importants".  La France était incapable d'enchainer trois actions positives de suite tandis que Scola et Campazzo nous faisaient la chanson avec des actions de grande classe!  La France a bien reagi contre l'Australie pour la medaille de bronze à l'image de la remontée contre Team USA qui menait de 7 pts. à 7'30 de la fin en quart.  Contre les Aussies, nous etions ménés de 15 points à 15 minutes de la fin dans la triste continuité de notre prestation désastreuse en demi. Le réveil-enfin!- de Nico Batum nous a remis sur les bon rails alors que la fatigue des deux prolongations en demi-finale a fini par mettre l'Australie à genou.  Belle revanche pour les Francais aprés leur defaite creve-coeur contre la meme selection de 2 petits points au 2eme tour dans un match d'anthologie.  Et aussi par rapport au debut de match limite rugbystique de l'Australie qui a essayé de nous intimider avec des mauvais gestes.

     Tout est bien qui finit bien, nous avons enfin battu Team USA en compet et cela a mis le basket en haut de l'affiche dans notre pays pendant 48 heures avec un enorme buzz qui ouvrait meme le journal de 20H sur TF1! La France avait tendance dans ce tournoi à mener assez largement au score avant de se laisser rattraper et cela est  arrivé contre les Americains encore une fois mais le renversement de situation avec un 19-5 dans les 7 dernieres minutes a été de toute beauté!  Eux, ils jouaient leur style small ball NBA basé sur le un contre un et avec peu d'aides defensives tandis que nous avons montré notre savoir faire dans le basket international avec ces regles differentes, notamment l'absence des 3 secondes en défense.  Par contre l'Argentine et l'Espagne étaient superieurs à nous à ce jeux-la et méritaient leur place en finale.  Marc Gasol termine champion NBA et du Monde à trois mois d'intervalle, une veritable consecration pour un joueur et etre humain exemplaire et Ricky Rubio, au sommet de son art et de sa carriere, a fini meilleur marqueur et passeur des champions du monde en dédiant son trophée de MVP à sa mere decedée il y a 3 ans.  Méme sans Pau Gasol, l'Espagne fait un beau champion et le basket francais peut s'en inspirer de leur succés, ils ont beaucoup à nous apprendre sur le plan du jeu et du mental.

     En gagnant seulement la 2eme medaille mondiale de son histoire, cette EDF new look a reussi son tournoi et a bien préparé les JO de Tokyo ou nous pouvons repartir avec des grandes ambitions car la qualité, la solidarité et l'excellent etat d'esprit de ce groupe fait plaisir à voir et fait naitre des grands espoirs!  Le semaine prochaine dans ce blog je ferai un bilan individuel détaillé des joueurs de l'equipe de France et je risque de vous surprendre car, pour moi, le meilleur joueur de la selection a été, Nando DeColo...

Les meilleurs moments de la Coupe du Monde c'est ici