Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Le buzz dans la bulle NBA

Posté par George Eddy le 5 août 2020

Beaucoup de choses se decantent aprés seulement 3 matches dans la bulle sanitaire NBA à Orlando.  Les Grizzlies de Memphis auront le plus grand mal à garder leur 8eme place à l'ouest aprés 3 defaites depuis la reprise et surtout la blessure de Jaren Jackson Jr., out pour la saison.  Ce type de blessure est la chose que toutes les equipes redoutent le plus, autant plus que Jarren etait le meilleur Grizzly depuis le redemarrage. 

Une blessure à une grosse pointure quand les effectifs sont deja diminués peut sonner le glas des ambitions elevées.  C'est pour cela que les coaches des favoris vont mollo au debut afin de gagner du temps pour laisser les stars se remettent vraiment en forme pour les playoffs et meme le premier tour des playoffs representera encore du rodage pour certains favoris pour le titre. 

     Cependant, une equipe comme Portland fait de nouveau peur avec les retours de Nurkic et Collins et certains experts les voient finir 8eme et qualifiés pour la phase finale malgré les surprenants parcours de Phoenix(3-0) et San Antonio(sans Aldridge) qui soufflent dans leur cou.  Les Pelicans semblent deja largués à l'image de Zion Williamson mal-preparé, hors de forme et inexistant en defense.  Les Lakers prefereraient largement  rencontrer tranquillement Memphis plutot que de batailler durement contre un Portland requinqué au premier tour!  Les stats un peu moyennes de LeBron ainsi que la reticence d'Anthony Davis de prendre ses responsabilités dans les 4eme quarts-temps face aux grosses ecuries laisse planer un leger doute sur les Lakers qui sont maladroits et peu efficaces quand LeBron ou AD se reposent.  Contre Toronto, les co-equipiers des deux stars ont été faible à trois points quand la defense maline des Raptors les obligaient à tenter les tirs.  On attend de voir les duels à l'ouest au premier tour mais si c'est Clippers-Mavs, Houston-Utah, Lakers-Blazers et OKC-Denver rien ne me parait ni evident ni facile la-dedans!  A l'ouest, Dame Lillard,Luka Doncic(34,20,12 contre Sacramento!) et Kawhi Leonard sont les plus en forme parmi les superstars mais les Clippers regrettent un manque de continuité dans leur effectif(avant et aprés la reprise) qui engendre un manque de vecu collectif malgré leur banc plethorique.

     Parlons de la conference est ou la grosse surprise c'est Indiana (3-0) et la revelation de la compete jusque la, T.J. Warren, auteur de 119 points en trois matches, record du club egalé.  Son record perso de 53 pts. face au Sixers a fait du buzz mais c'est la cohesion les deux cotés du terrain la clé du succes comme pour les Raptors de Toronto, les champions en titre.  Si les Sixers sont encore irreguliers et decevants, les Raptors tirent le max de leur potentiel avec un cinq constitué de 5 bon shooteurs à 3 pts. qui sont egalement des bons defenseurs avec un gros Q.I. basket!  Quand on voit Milwaukee perdre contre Brooklyn(Bravo Timothe Luwawu-Cabarrot, 26pts, record de carriere!) on se dit que Toronto pourrait surprendre une nouvelle fois les Bucks s'ils ne sont pas au top.  Les Raptors et les Bucks auront un premier tour facile ce qui permet de se roder progressivement mais que dire de Boston contre Phila et Miami contre Indiana?  Ces deux series pourraient aller en 7 matches!  Il n'y aura pas de play-in(barrage) à l'est ce qui donnera plus de repos à ces equipes avant les echeances decisives.

     En general, le niveau de jeu est meilleur que prevu à ce stade et nous avons pu assister deja à quelques matches d'anthologie.  L'ambiance crée dans les salles par la NBA est plutot une  reussite compte tenu des circonstances.  Aprés cette longue attente, j'ose imaginer que les fans sont majoritairement contents meme si il peut aussi y avoir, assez logiquement, des malheureux enchainements de cagades et de balles perdues!  Les equipes comme Toronto, Indiana, OKC, Denver, Dallas, Miami,Portland et Boston affichent un jeu collectif deja digne de ce nom et sont souvent beaux à voir jouer.  Ces equipes auront besoin de cela pour perturber les clubs batis autour des superstars performantes comme Giannis, LeBron, AD, Kawhi et Paul George !