Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Celle que vous croyez, un amour du virtuel au réel

Posté par Rosario Ligammari le 3 mars 2020
Le cinéma évolue en même temps que la technologie. Forcément les histoires d'amour sont marquées par les nouveaux supports de communication. En plus d'être en adéquation avec son temps, cela permet de créer des romances avec de nouveaux enjeux scénaristiques. C'est le cas de Celle que vous croyez.
Le cinéma et le téléphone

C'est un fait : le cinéma évolue avec la technologie. Visuellement bien sûr (effets spéciaux, 3D...), mais aussi en introduisant lesdites technologies dans les films. Il y a bien un avant et un après téléphone dans le septième art – les sagas Scream ou Die Hard n'existeraient pas sans la présence du combiné. Pareil pour les téléphones portables ; les petits écrans envahissent les grands. Un autre fait : question histoires d'amour, le cinéma s'adapte aux tendances. On l'a vu par exemple avec le phénomène du « sexe entre amis » : en 2011 sortaient à quelques mois près Sex Friends (Ivan Reitman) et... Sexe entre amis (Will Gluck).

Lorsqu'on mélange nouvelles technologies et nouvelles formes de relations sentimentales, on obtient un film comme Celle que vous croyez (Safy Nebbou, 2019) adapté du livre éponyme de Camille Laurens sorti en 2016.

Les histoires d'amour et la technologie

Il serait dommage pour le cinéma de se priver des nouveaux modes de communication. Et les technologies sont une matière formidable pour donner des histoires d'amour pleines de mystère, d'étrangeté ou de beauté. Her (Spike Jonze, 2014) a bien exploré le sujet avec cette histoire d'amour entre un homme et une (séduisante) intelligence artificielle.

Pour revenir en arrière, en 1999, Vous avez un message (Nora Ephron) – dont le titre original, plus parlant, est You've got Mail – est une « rom com » typique de ce genre de tournant technologique. Plus qu'un remake de The Shop Around the Corner (Ernst Lubitsch, 1940), il s'agit surtout d'une love story extrêmement moderne pour l'époque ; dans laquelle on suit deux icônes du cinéma américain, Meg Ryan et Tom Hanks, entretenir une relation épistolaire virtuelle. 

Celle que vous croyez, une romance virtuelle à suspense

Celle que vous croyez met face à face deux acteurs symboliques de leurs générations : l'omniprésent et charmant François Civil, qui incarne la fameuse « génération Y » (en tout cas celle qui a évolué avec un téléphone entre les mains) et la grande Juliette Binoche, moins portée sur les technologies quand il s'agit d'amour. Ils se « rencontrent » par accident via les réseaux sociaux, sauf que le personnage joué par Binoche cache littéralement derrière l'écran... sa véritable identité.

Celle que vous croyez pose ainsi cette question : peut-on aimer une personnen... qui se fait passer pour une autre ? Comme sources d'inspiration, le réalisateur évoque autant Les Liaisons Dangereuses (Pierre Choderlos de Laclos, 1782) que Vertigo (Alfred Hitchcock, 1958) dans lequel James Stewart tombe amoureux d'une « femme fantôme ». En effet, son film se voit aussi bien comme une histoire d'amourque comme un film à suspense.

Celle que vous croyez, disponible dès le 07/03 sur CANAL+CINEMA

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur CANAL+

Suivez CANAL+ Cinéma  sur :

Facebook

Twitter

Instagram