Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

EN PASSANT PÉCHO : le retour des deux dealers les plus cocaïnés de France

Posté par Cinéma Canal le 8 février 2021
On en connaît qui vont se sentir vieux. Neuf ans après les débuts de la web-série culte lancée sur YouTube, EN PASSANT PÉCHO passe au format long sur Netflix. Un film attendu de longue date par les fans, qui retrouveront le duo complètement fou de la série, en compagnie de quelques têtes connues.
« Du gros placo, des grandes baffes »

Si vous aimez le grand n’importe quoi, les grosses punchlines et les personnages qui ont constamment le nez dans la poudre, EN PASSANT PÉCHO est peut-être fait pour vous. On y suit les deux pires dealers de la capitale, Hedi (Hedi Bouchefana) et Cokeman (Nassim Lyes), toujours en galère à essayer de survivre avec des coups tous plus foireux les uns que les autres.

Mais ils pensent avoir trouvé un bon filon lorsque la petite sœur d’Hedi (Zlatana) épouse le grand trafiquant Arsène Van Gluten, et l’incite à leur confier un bon paquet de marijuana de top qualité. Cette fois c’est sûr, notre duo de losers pense qu’il va enfin pouvoir entrer dans une autre dimension, sans se douter que rien ne va se passer comme prévu, évidemment. Au programme donc : de la baston, de la drogue, du placo et des répliques qui claquent dans des dialogues qui ne s’interdisent quasiment rien. Et surtout, toujours plus de grand n’importe quoi.

« Bonne grosse série de shlag »

Avant de devenir un film, voilà comment se présentait la web-série EN PASSANT PÉCHO, hébergée sur une chaîne YouTube, et dont les sept épisodes ont cumulé près de 28 millions de vues. On y retrouve bien sûr les deux « héros » principaux qui seront à l’affiche du film Netflix, et une galerie de personnages secondaires au moins aussi dingues, comme le iencli Geoffrey joué par Arthur Mazet (3615 MONIQUE sur OCS) dans le dernier épisode mis en ligne en 2015. La première remonte à 2012, et le concept a été imaginé par un duo nommé Ken & Ryu, derrière lequel on retrouve un certain Julien Royal. Ça ne vous dit rien ? Eh bien sachez qu’il s’agit de l’un des enfants de François Hollande et Ségolène Royal, et que c’est lui aussi qui réalise le film et cosigne le scénario avec Nassim Lyes.

Si vous voulez vous faire une idée du ton et de l’humour difficilement explicables d’EN PASSANT PÉCHO, le mieux reste d’aller voir quelques épisodes sur YouTube, mais sachez qu’ils sont réservés aux adultes et que c’est le genre de contenu qu’aucune chaîne de télé n’aurait accepté, tant les thèmes et les dialogues vont loin dans l’outrance. C’est sans aucun doute ce qui a fait le succès de cette web-série que l’on peut rapprocher du KAÏRA SHOPPING de Franck Gastambide (2009-2011), et dont il faut avouer qu’elle a réussi à parler à une génération souvent incomprise des médias traditionnels.

Du beau monde au casting

Pour ce qui est du film, en compagnie du duo Hedi Bouchenafa et Nassim Lyes, tout le monde reconnaîtra Fred Testot, puisque l’ancien compère d’Omar Sy incarne le redoutable baron de la drogue nommé « Arsène Van Gluten ». Mais ce n’est pas tout, puisque le film fait jouer une liste interminable de guests. Il faudra donc compter sur quelques humoristes de la nouvelle génération, comme les youtubeurs Kemar et Observateur Ebène, Benjamin Tranié, Bun Hay Mean (révélé par le Jamel Comedy Club et vu entre autres dans PROBLEMOS (2017) et PLATANE (2019) d’Eric Judor), mais aussi Benjamin Tranié (qui officie notamment sur Radio Nova) et Hakim Jemili, qui vient de faire ses débuts au cinéma dans DOCTEUR ? (Tristan Séguéla, 2019) et qui est apparu dans la série VALIDÉ de Franck Gastambide l’an dernier (CANAL+), tout comme Brahim Bouhlel, qui tient également un rôle dans EN PASSANT PÉCHO.

On retrouve enfin Vincent Desagnat (compagnon de route de Michaël Youn depuis le MORNING LIVE), Charlotte Gabris (une autre transfuge du Jamel Comedy Club), Julien Courbey, Julie Ferrier et Jonathan Lambert (vu récemment dans la série OVNI(s) sur CANAL+). Il n’échappera pas non plus aux fans de rap français que Sadek fait une apparition, de même que PLK, qui signe aussi la bande originale du film. Une équipe de choc que l’on pourra donc découvrir à partir du 10 février sur Netflix.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram