KAAMELOTT, la saga aussi géniale que WTF est de retour

Posté par Marc Larcher le 23 mars 2022
En faisant aboutir son projet de film dix ans après le succès de la série de M6, Alexandre Astier réussit son pari : faire d’un délire sur le Roi Arthur une véritable saga cinématographique.
Après 458 épisodes, le grand écran !

Il a fallu attendre plus d’une décennie avant de revoir la bonne bouille d’Alexandre Astier en tenue de chevalier du moyen-âge. Et il ne nous a pas déçus. Après 458 épisodes de son odyssée inspirée par la légende arthurienne diffusés sur M6 de 2005 à 2009, le roi est de retour sur grand écran. Et désormais sur CANAL +. Mieux, il revient en deux temps avec un premier long-métrage de deux heures intitulé KAAMELOTT : PREMIER VOLET au casting XXL. D’une part, on retrouve les interprètes originaux de Lancelot du Lac (Thomas Cousseau), Guenièvre (Anne Girouard), Léodagan de Carmélide (Lionnel Astier), Karadoc de Vannes (Jean-Christophe Hembert) et de l’autre, une myriade de caméos. On peut ainsi s’amuser à dénicher à l’image le chanteur Sting, Christian Clavier, Antoine de Caunes, Alain Chabat, Audrey Fleurot, Clovis Cornillac, Géraldine Nakache et on en passe…

Arthur sort de sa retraite

Dans ces conditions, on n’est pas étonné de savoir qu’un fan originaire de Roanne est allé voir le film 200 fois. Car le phénomène Kaamelott repose avant tout sur un puissant fandom, une communauté d’amateurs accros à la série, capables de connaître par coeur les bouleversements que subit l’intrigue initiale au long des centaines d’épisodes. Un peu comme de l’autre côté de la Manche où le film MONTY PYTHON SACRE GRAAL ! de Terry Gilliam et Terry Jones (1975) a suscité lui aussi un culte qui n’est toujours pas démenti. Habilement, le créateur de la série a transposé les dix ans entre le programme télévisé et la sortie ciné dans l’histoire elle-même permettant aux fidèles de retrouver les personnages dans le meilleur des cas aguerris ou souvent aussi absurdes que lorsqu’ils les ont quittés. Un bon moyen d’enjamber une décennie de difficultés de toutes sortes pour Alexandre Astier qui a dû affronter un important conflit juridique au sujet de ses droits puis la pandémie de Covid-19. Pour ceux qui auraient raté les derniers épisodes, on peut préciser que le roi Arthur, profondément déprimé et presque suicidaire a confié les rênes du royaume de Logres à Lancelot. Et celui-ci, face à l’ampleur de la tâche et sous l’influence pernicieuse de Méléagant, s’est transformé en despote borderline pour ne pas dire complètement fou. Dès lors, il se lance à la poursuite d’Arthur et ses chevaliers, voulant faire table rase de la Table ronde. Aussi, le premier volet cinématographique est d’abord l’histoire d’une reconquête, celle d’Arthur sorti de sa retraite qui va retrouver la résistance clandestine des « semi-croustillants » qui s’était organisée en son absence.

Un univers, une langue, une famille

Attention, il ne faut pas croire pour autant que le film est le prolongement direct de la série car en passant au grand écran, Alexandre Astier se donne les moyens de sa vision destinée à devenir à terme une trilogie. Photographie léchée, mise en scène grandiose, décors naturels, musique savamment orchestrée, on n’est plus du tout dans les scénettes télévisées. Les fans retrouveront aussi avec le plus grand plaisir le « parler Kaamelott », mélange délirant d’ancien français et d’expressions hilarantes qui a d’ailleurs fait l’objet d’un livre dont le seul titre suffit à notre bonheur : « Petit crapahut dans le parler de Kaamelott à l’usage des pégus et du gratin ». Preuve de la profondeur de l’univers en question, il est l’œuvre d’un docteur en histoire des religions. Enfin, on conseille un dernier truc pour dévorer le film avec la plus grande attention, vous pouvez chercher le nombre d’Astier à l’écran ou au générique. Un premier indice, l’acteur et réalisateur est le père de sept enfants. Ainsi, il s’agit bien d’une saga, à la fois familiale, populaire, cinématographique, télévisée, historique, GAMES OF THRONES n’a qu’à bien se tenir…  

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram