Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Rocketman, le biopic adoubé par Elton John

Posté par Rosario Ligammari le 4 mai 2020
Film retraçant la vie d'Elton John, Rocketman a été très applaudi, y compris par la pop star elle-même. Certains biopics ne connaissent pas la même unanimité, surtout lorsque le portrait y est légèrement écorné ou quand les faits y sont jugés trop éloignés de la réalité. Voyons cela de plus près.
Biopic : entre légende et réalité

Il est difficile de raconter la vie d'une célébrité sous la forme d'une histoire, surtout quand celle-ci est censée refléter la réalité. Dans ce cas précis, il serait malvenu d'insérer l'avertissement « Toute ressemblance avec une personne existante ne serait que fortuite » : il s'agirait au contraire d'y ressembler le plus possible. Et ce n'est pas toujours gagné.

Alors certes, du légendaire groupe de Jim Morrison avec The Doors (Oliver Stone, 1991) à Johnny Cash avec Walk the Line (James Mangold, 2006) en passant par Édith Piaf avec La Môme (Olivier Dahan, 2007), le biopic porte souvent sur une star qui, disparue, ne pourra pas vérifier l'exactitude de son portrait à l'écran. Concernant la frontière entre le mythe et le réel, on peut alors citer la célèbre phrase tirée de L'Homme qui tua Liberty Valence (John Ford, 1962) : « Quand la légende dépasse la réalité, on imprime la réalité ». Le problème, c'est que des proches ou descendants ainsi que des fans acharnés peuvent contester la réalité déformée relatée par la fiction.

Des biopics polémiques

Le biopic est un genre qui nécessite beaucoup de recherches, même s'il s'appuie souvent sur une base solide et concrète : la biographie. Pour prendre un exemple parmi d'autres, c'est le cas de Control (Anton Corbijn, 2007) sur Ian Curtis ; en effet, le film est adapté des mémoires de Déborah Curtis, la veuve du leader de Joy Division. Cela peut toutefois causer quelques retours négatifs. Mark Zuckerberg en personne n'a pas été très satisfait par le traitement de son personnage – qu'il a juge trop froid – dans The Social Network (David Fincher, 2010), reprochant au long-métrage de s’être calqué à l'excès sur le livre de Ben Mezrich, pourtant intitulé La Revanche d'un solitaire : la véritable histoire du fondateur de Facebook (2009).

Au rayon biopic politique, La Dame de fer (Phyllida Lloyd, 2012) a soulevé quelques remous : dans le film, Margaret Thatcher est âgée et mal en point, ce qui la rendrait plus sympathique, en tout cas moins dure que dans la réalité. Lady Diana (Olivier Hirschbiegel, 2013) a aussi suscité la polémique. Naomi Watts, son interprète, l'a reconnu : Lady Di est un « sujet sensible pour les britanniques ». Et le problème, c'est que ce biopic a engendré la colère de la presse anglaise jusqu'au Docteur Hasnat Khan (dont la liaison avec la Princesse est relatée), ce dernier jugeant le film éloigné de la réalité.

Portraits approuvés

Elton John était justement proche de Lady Diana, qu'il considérait comme son « âme sœur ». Avec Rocketman (Dexter Fletcher, 2019), c'est à son tour d'avoir un biopic. A l'instar de Rami Malek l'année précédente dans le rôle de Freddie Mercury (Bohemian Rhapsody, Bryan Singer, 2018) Taron Egerton se glisse dans la peau d'Elton John avec brio. Et le chanteur de Rocketman a applaudi sa prestation ainsi que le film dans son ensemble.

Ce n'est encore pas le cas de tout le monde. Du côté des futurs films sur les pop stars, certains fans de Céline Dion s'agitent déjà à l'idée que Valérie Lemercier – qui doit en réaliser le biopic – écorne l'image de la chanteuse québécoise en étant trop « second degré ». En fait, pour éviter tout problème, les rappeurs ont trouvé une solution en... interprétant eux-mêmes les personnages. Dans 8 Miles (Curtis Hanson, 2002), Eminem joue autant son propre rôle que son alter ego ; 50 Cent également dans Réussir ou Mourir (Jim Sheridan, 2006). Pourquoi s'agit-il d'une solution ? Parce cela permet de faire quelques écarts avec la réalité, sans froisser les ego. Comme dit l'adage : on n'est jamais mieux servi que par soi-même.

Rocketman, disponible dès le 01/05 sur CANAL+

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur CANAL+

Suivez CANAL+ Cinéma  sur :

Facebook

Twitter

Instagram