Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Soirée Corinne Masiero, le visage du cinéma social français

Posté par Rosario Ligammari le 8 octobre 2020
Révélée en 2012 par LOUISE WIMMER, Corinne Masiero est la « gueule » du cinéma social français, mais aussi l'acclamée Capitaine Marleau de la série du même nom. De LOUISE WIMMER au film LES INVISIBLES jusqu'à EFFACER L'HISTORIQUE, retour sur le parcours d'une actrice hors du commun à l'occasion d'une soirée qui lui est consacrée le 13 septembre sur CINÉ +.
Débuts au théâtre et seconds rôles

Avec un visage peu banal dans le paysage du cinéma et son franc-parler transcendé par son accent du nord, Corinne Masiero est une actrice criante de naturel. Elle attire l'attention et la retient. Après plusieurs années de galère (elle a notamment été SDF), c'est à la moitié de la vingtaine que Masiero se découvre une passion pour le théâtre avec ses premiers rôles dans des pièces de Fassbinder, le grand auteur allemand engagé.

Au cinéma, ses premiers pas se font dans l'adaptation cinématographique d'Emile Zola, GERMINAL (Claude Berri, 1993), roman incontournable sur la révolte sociale. Il s'agit certes d'une très courte apparition (pour laquelle elle n'est d'ailleurs pas créditée) mais le simple fait qu'elle soit dans ce film annonce la suite. Cinq ans plus tard on l'apperçoit dans LA VIE REVEE DES ANGES (Erick Zonca, 1998), un film très représentatif du cinéma social français de la fin du siècle dernier. Malgré quelques apparitions à la télévision, notamment dans Engrenages où elle incarne une prostituée qui travaille dans son camion, le public n'imprime pas encore le nom de l'actrice. Il faudra attendre les années 2010 pour que l'histoire s'accélère.

La révélation Louise Wimmer

Il a fallu que le documentariste Cyril Mennegun tombe sur Corinne Masiero par hasard, un soir, dans un téléfilm, pour que sa vie change. Il contacte alors l'actrice et l'engage pour ce qui sera son premier grand rôle dans LOUISE WIMMER (2012). Découverte de la Mostra de Venise en 2011, le film sera applaudi en France et dans plusieurs pays d'Europe (onze récompenses dont le César du meilleur premier film).

Pour le rôle, « c'était elle ou rien », affirme le réalisateur. Il faut dire que Corinne Masiero habite le rôle et porte cette histoire sur les épaules. L'histoire de Louise Wimmer ? une quasi-quinquagénaire qui, du jour au lendemain, n'a plus rien à part sa voiture et la voix de Nina Simone pour l'accompagner. Comme le public à ce moment-là ne la connaît pas encore très bien, cela permet de mieux l'identifier à (de la confondre avec ?) ce personnage de battante. Bref, dans ce rôle d'une femme qui se retrouve d'un coup transparente, Corinne Masiero crève l'écran. Et se fait enfin connaître.

Une « gueule » et une certaine authenticité

Après LOUISE WIMMER, Corinne Masiero se retrouve la même année en tant que second rôle là encore marquant dans DE ROUILLE ET D'OS (Jacques Audiard, 2012). Puis au devant de l'affiche dans LES REINES DU RING (Jean-Marc Rudnicki, 2013), film dans lequel elle incarne Kill Biloute, une caissière de supermarché qui se met au catch sur un coup de tête. 

Mais encore, Corinne Masiero illumine LES INVISIBLES signé du même réalisateur (Louis-Julien Petit, 2019), grand film sur un sujet très peu abordé aussi bien dans le cinéma que dans les médias : les femmes sans-abri. Enfin, c'est tout naturellement que l'on retrouve l'actrice dans EFFACER L'HISTORIQUE (toujours à l'affiche), long-métrage mis en scène par Benoît Delépine et Gustave Kervern. Tout naturellement parce qu'on sait que les deux Grolandais aiment les « gueules » et comptent indéniablement parmi les plus grands représentants de la comédie sociale française. Et Corinne Masiero d'être elle-même devenue la « gueule » emblématique du cinéma social français.

C'est tout ? Non, bien sûr Corinne Masiero incarne Capitain Marleau dans la célèbre série du même nom. La réalisatrice Josée Dayan, ne tarit pas d'éloges à propos de son actrice : « On a crée la série pour elle et autour d'elle ». Ainsi, Corinne Masiero retourne à la télé. Et là, ce n'est pas que le réalisateur de LOUISE WIMMER qui tombe dessus un soir par hasard mais cinq à sept millions de spectateurs qui sont fidèles à chaque épisode.

Soirée Corinne Masiero le 13/10 sur CINÉ +

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram