Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

6 x Confiné.e.s : Découvrez les comédien.ne.s qui ont accepté de se reconfiner

Ludivine Sagnier, Marie Bunel, Vincent Cassel, Félix Moati, Gilbert Melki, Jérémy Ferrari… Le casting de 6 x Confiné.e.s est impressionnant. Une Création Décalée à découvrir maintenant sur CANAL+.

Dans Scorpex de So Me, celui qui enchaîne les postures de yoga en sous-vêtements et en poussant des râles, c’est Vincent Cassel, dans un rôle de DJ quadra imbu de sa personne et assez imbuvable.

Confronté à un jeune « rival » (Manoel Dupont) et à sa copine (Mara Taquin), le musicien, dépassé par les événements, surjoue les mâles alpha et tente de rester maître de la situation… Une belle partition pour l’acteur, tout en dérision.

Comme celle de Gilbert Melki dans L’Art de vivre d’Antoine de Bary (photo ci-dessus), où, en squatteur sans-gêne venu perturber la vie tranquille d’une famille bourgeoise confinée dans sa maison de campagne, il fait des étincelles, grincheux et hirsute, avec sa voiture en panne dans le jardin.

Surtout face à Félix Moati (dans le rôle d’un fils à maman), Margot Marie Ménéguz, leur mère fantasque (Marie Bunel, toute en fantaisie) et l’homme à tout faire un peu roots (Patrick Rocca)…

Au rayon familles confinées, demandons celle de Mélanie (Ludivine Sagnier), dans Jusqu’à Saint-Molart d’Alice Moitié.

Cette trentenaire au look étudié retrouve sa famille d’origine modeste, qu’elle ne voyait guère plus, accompagnée de son ami branché (Alexander Ferrario). Avec sa sœur (Sophie-Marie Larrouy), son neveu dont elle ne connaît même pas le prénom, et ses parents (Nathalie Bécue et Xavier Pottier). Et un ancien ami de la famille (Marc Ségala) dont elle aurait préféré ne pas se souvenir.

L’occasion, pour Ludivine Sagnier, de jouer le rôle complexe d’une jeune femme qui est sortie de son milieu social d’origine, en a gardé de la rancœur, et qui refuse de se considérer comme une victime.

Trifon (Ivan Franek, vu dans Braquo ou La Grande Bellezza), ténébreux dentiste itinérant dans Le Casse du siècle de Saïd Belktibia, n’a quant à lui pas d’autre choix que d’obéir aux voyous qui l’embauchent malgré lui, trois pieds nickelés en tongs joués par Alexis Manenti (Les Misérables), Darren Muselet (Hors normes) et l’humoriste Jérémy Ferrari, méconnaissable avec ses cheveux ras et son air menaçant.

Un autre acteur dont on remarque aussi le changement capillaire, c’est William Lebghil (Jacky au royaume des filles, Première année…). On retrouve le comédien (ci-dessous) dans le registre comique dans lequel il excelle, dans L’Amour du game de Pierre Maillard. Joueur azimuté et péroxydé, il donne la réplique à une Laura Felpin également en très grande forme.

Tout comme Isabelle Tanakil dans Gina de Marina Rollman, en croqueuse d’hommes excentrique face à Alexandre Kominek, Luc Bruyère et Georges Malovec. Un casting en or avec qui on pourrait se reconfiner sans hésiter.

6 x Confiné.e.s, Création Décalée en six épisodes, dès maintenant sur CANAL+.