Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Baron noir aurait-il ses chances à la présidentielle ?

À la fin de la saison 2, Salomé Rickwaert suggère à son père de se présenter à la prochaine élection. Serait-il vraiment un candidat sérieux ?

Oui, il connaît les arcanes de la politique comme personne.
 

Philippe Rickwaert a été au plus près des ors de la République, vu qu’il a conseillé lui-même la présidente, Amélie Dorendeu, et avant cela, Francis Laugier.

Il est loin d’être un bleu : tour à tour député du Nord, maire de Dunkerque, ministre du Travail, il est à l’aise dans l’exercice du pouvoir. Ce vieux briscard du PS connaît tous les rouages de la politique, sait éviter les traquenards et les faux alliés et ne s’en laisse pas compter.
 

Oui, il est très bien implanté. 
 

Le taulier de Dunkerque est chez lui dans le Nord, où il pourra sans doute compter sur ses plus vieux soutiens.

Proche des gens, de la classe ouvrière notamment, il est loin d’être un élu déconnecté des préoccupations des Français. C’est un homme du cru qui se bat au quotidien et ça, les électeurs de gauche ne sont pas près de l’oublier.
 

Oui, il rassemble.
 

Le credo de Rickwaert ? L’union sacrée de la gauche. Faisant passer les intérêts du parti avant les siens, il sera sans doute prêt à faire des alliances, notamment avec la gauche de la gauche.

Une figure rassembleuse et rassurante dont le pays peut avoir besoin, surtout avec la menace terroriste qui pèse sur la France de Baron noir.
 

Oui, il a le sens de la mise en scène. 
 

Le potentiel candidat sait bien que la politique, c’est avant tout de la communication, et il sait utiliser les médias à bon escient.

Ainsi, en bon showman, il n’hésite pas à arriver à l’Assemblée nationale vêtu d’un bleu de travail pour défendre sa cause, sachant que l’image fera le tour des JT.

Nul doute qu’il pourrait surprendre tout le monde à nouveau. En plus, c’est un « bon client » : drôle, franc du collier et pas avare en « petites phrases », il magnétise les caméras.
 

Oui, mais…
 

Rickwaert a été empêtré dans les affaires et a même fait de la prison, ce qui est très mauvais pour son image. Il a tout perdu et il semble un peu grillé partout, lâché par ses anciens alliés.

Mais au sein d'une gauche en perte de vitesse, il peut malgré tout incarner le rassemblement, l’expérience et fédérer bien plus que n’importe lequel de ses adversaires. Il a déjà fait ses preuves et les électeurs ne l'ont pas oublié. Réponse au prochain scrutin…
 

Baron noir, saison 3, Création Originale, prochainement sur CANAL+.